Alors que Teledyne avait renoncé à racheter la société briviste Photonis, en raison du cahier des charges imposé par le gouvernement français, l’industriel américain revient à la charge pour s’offrir le spécialiste de la vision nocturne.

Un incroyable retournement de situation. Alors que l’affaire semblait enterrée, Photonis fait de nouveau l’objet d’une offre de la part de Teledyne. Une offre se situant entre 450 et 460 millions de dollars aurait été soumise au fonds tricolore Ardian, propriétaire de la pépite corrézienne. Le montant du chèque est sévèrement revu à la baisse : Teledyne proposait 550 millions de dollars avant l’arrêt des négociations fin septembre.

Ces derniers jours, les demandes financières du vendeur se sont considérablement réduites, et nous avons relancé nos efforts d’acquisition. Nous espérons conclure les négociations et annoncer l’acquisition avant la fin de l’année.

Robert Mehrabian, président exécutif de Teledyne.

Les exigences du gouvernement français — participation minoritaire de Bpifrance, droits de veto… — avait poussé Teledyne à jeter l’éponge. Mais l’entreprise californienne est revenue à la table des négociations à la faveur de la baisse de prix proposée par le propriétaire de Photonis, Ardian. Finalement, le spécialiste de l’optronique militaire pourrait donc passer sous pavillon américain avec une ristourne de 15 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

trois × 2 =