Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne, est très actif dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Il a développé un outil qui permet le diagnostic en seulement vingt secondes.

L’e-commerce est le domaine de prédilection d’ Alibaba. Mais cette entreprise, symbole de la réussite chinoise, excelle aussi bien dans plusieurs autres domaines connexes. Avec sa filiale Ant Financial, Alibaba se positionne en première ligne de front de la bataille contre l’épidémie de Covid-19, apparue en Chine début 2020. C’est ce qu’a indiqué son CEO Daniel Zhang, lors d’une récente interview qu’il a accordée à la presse chinoise. Pour lui, la lutte contre l’épidémie de Covid-19 est d’une importance capitale. Il compare l’engagement de son entreprise à la réalisation de belles performances dont rêve tout entrepreneur.

Coup de pouce aux PME

En pareilles circonstances, l’épidémie de Covid-19 fait rappeler celle de SRAS qui a frappé la Chine en 2003. Et Alibaba n’a jamais oublié « les douleurs » ressenties à la suite du passage de cette épidémie. A cette époque, pas assez influente sur le marché, Alibaba avait subi d’énormes pertes. D’où, sa connaissance par cœur des difficultés que rencontrent les PME à des périodes comme celles-ci. Depuis l’émergence de l’épidémie, Alibaba a déjà lancé un total de 20 projets d’assistance aux PME, multipliant également les dons dans les

régions touchées par le nouveau coronavirus. C’est le cas de plus de 40 millions de pièces de matériels médicaux évalués à 468 millions de yuans. Ce don d’une haute facture entre dans le cadre des responsabilités sociétales d’Alibaba. C’est ce que n’a cessé de souligner Daniel Zhang. « Notre entreprise a consacré tous les efforts pour prévenir l’épidémie et a utilisé le pouvoir commercial et technique de l’ économie numérique d’ Ali pour participer à l’assistance matérielle et à la sécurité des moyens de subsistance dans les zones touchées », a explicité le CEO d’Alibaba.

Un diagnostic en seulement 20 secondes

Actuellement, la ville de Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei, est identifiée au Covid-19. C’est de là qu’elle est partie. Et cela fait deux mois que cette situation dure, même si heureusement, une certaine accalmie s’observe déjà à Wuhan, comme partout en Chine. Cela pourrait être le fait des travaux conduits par l’Institut Damo Academy d’Alibaba, où les chercheurs ont réussi à créer un nouvel outil de diagnostic de Covid-19 en un temps record, grâce à l’intelligence artificielle. Vingt secondes suffisent pour savoir si la personne est infectée ou pas. Un progrès remarquable. En règle générale, ce genre de diagnostic requiert un quart d’heure pour analyser jusqu’à 300 images résultant de la tomodensitométrie.

Programme intelligent de prévention de Covid-19

Tout justement, dans la bataille contre l’épidémie de Covid-19, Alibaba ne manque pas d’inspiration. Les Alibaba Cloud, Alipay et DingTalk ont développé conjointement un programme intelligent de prévention de l’épidémie dans les quartiers résidentiels. Dingtalk est une application devenue populaire après l’émergence de l’épidémie de Covid-19. Elle a été lancée en 2015 par le Groupe Alibaba.

Aujourd’hui, elle compte au moins 200 millions d’utilisateurs qui peuvent communiquer et organiser des conférences à distance. Alors que la rentrée scolaire pose problème à la suite des mesures de quarantaine, l’application Dingtalk a lancé « Online Classroom », un programme gratuit qui offre la possibilité aux élèves d’échanger avec les enseignants. Selon les statistiques, plus de 600 000 enseignants utilisent cette application.

En plus, les travailleurs en première ligne du quartier peuvent utiliser Alipay, DingTalk et d’autres applications pour enregistrer en ligne des entrées et sorties des résidents et informer la situation de l’épidémie. DingTalk a également lancé la solution « Reprise sur le code », qui intègre l’enregistrement de l’état de santé des employés, le code de santé de l’entreprise et le pointage sans contact. Le 4 février, Ant Financial a dit qu’elle offrait gratuitement aux entreprises, Yuque, un outil professionnel de collaboration basé sur le cloud pour le partage, l’édition et la gestion de fichiers, afin de faciliter le travail à domicile des employés des PME.

Alipay : un mode de paiement à distance qui évite la contamination

En termes de biométrie, Ant Financial a proposé une technologie de reconnaissance faciale de fusion multimodale, conservant le premier avantage technologique au monde. Cette technologie est appliquée avec succès dans le paiement d’Alipay en mode de reconnaissance faciale. Le conteneur libre-service intelligent d’ Alipay prend en charge le paiement en scannant le visage, offrant aux utilisateurs un moyen de faire des achats sans contact. Un mode de paiement plus sûr et plus sécurisé. L’utilisateur peut ouvrir le conteneur via le compte Alipay lié, choisir librement le produit et régler automatiquement après la fermeture.

Le « cerveau de sagesse » installé sur la machine permet aux consommateurs de faire des achats conformes aux normes de qualité et de sécurité les plus sévères en toute confiance pendant la période de l’épidémie. Le robot vocal intelligent, provenant de la technologie d’assistance téléphonique intelligente d’Alipay joue aussi un rôle important en cette période. Au cours de la période de prévention et de contrôle de l’épidémie, le robot vocal intelligent d’Alipay a réalisé un certain nombre d’activités, y compris des rappels de changement d’activités d’Alipay, une grande hotline de réveil de prévention des fraudes en matière de sécurité, et son volume sortant quotidien a augmenté de près de trois fois. En cette période de l’épidémie, force est de constater que les hautes et nouvelles technologies apportées par Alibaba sont d’un apport important.

Jean-François Marin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

13 − six =