L’Algérie développe la formation aux métiers des technologies de l’information et de la communication. L’objectif est de favoriser l’essor des sous-traitants pour les télécoms, en particulier pour nouer de nouveaux partenariats avec les opérateurs français.

Face au constat de l’opérateur national Algérie Télécom, estimant que le nombre de sous-traitants locaux était insuffisant sur son secteur, le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication et son homologue de la Formation et de l’Enseignement professionnels ont signé une convention de coopération portant sur la création d’un centre d’excellence dédié à la formation aux métiers des technologies de l’information et de la communication.

«Ce pôle d’excellence vise à développer une ressource humaine qualifiée dans les métiers des nouvelles technologies et adapter l’offre de formation aux besoins du développement économique et de la compétitivité des entreprises. Il contribuera également à l’émergence d’une économie numérique solide» a expliqué Mohamed Mebarki, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

Une initiative qui devrait intéresser les acteurs français du secteur à la recherche de partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici