En pleine crise économique, le groupe Rafaut rachète frénétiquement. Dernière acquisition en date après Secapem et Lun’tech : Alkan.

Le spécialiste des équipements aéronautiques d’emport et d’éjection compte 200 salariés, réalise 54 millions d’euros de chiffre d’affaires et exporte dans plus d’une soixantaine de pays.

Pour Rafaut, sous-traitant du Dassault, cette acquisition est un pas de plus dans la stratégie de croissance. La PME emploie désormais 650 personnes pour un chiffre d’affaires de 160 M€. Elle est désormais un acteur européen de poids dans le domaine des équipementiers. Rafaut va passer du statut de PME familiale à celui d’ETI européenne de premier plan. Et rien n’arrête la pépite basée à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine : ses dirigeants visent 250 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

19 − un =