Les 27 nouvelles levées de fonds réalisées par les startups françaises ont engrangé au total 747,8 M€, dont 300 M€ pour VW Groupe.

NW Groupe – Stockage d’énergie – 300 M€

L’entreprise n’est plus vraiment une startup, puisqu’elle existe depuis 2007. Spécialisée dans le stockage d’électricité, elle déploie les futures bornes sur nos routes et autoroutes pour recharger les voitures électriques. Cette levée de fonds offre la place de leader, elle devient en effet, la première licorne française de la transition énergétique sur le marché.

Electra – Les bornes de recharge également – 160 M€

Décidément, les bornes de recharge ont le vent en poupe cette semaine. Après NW Groupe, c’est au tour d’Electra, une jeune pousse, qui débute son aventure en 2020, de lever 160 M€, afin de développer une borne, ultra rapide, capable de rechercher en 20 à 30 minutes. Le système Electra est alimenté par de l’énergie propre.

Flying Whales – la société s’envole – 122 M€

Ici, il est difficile de parler vraiment d’une startup, puisque la société existe depuis 2012, elle est spécialisée dans l’aéronautique en concevant des dirigeables pour transporter à moindre coût des charges lourdes et importantes. Les fonds vont servir au développement et à la construction de futurs dirigeables encore plus performants

Flowdesk – connexion entre les plateformes – 28,2 M€

Cette startup date de 2020, et elle propose de réunir 60 plateformes pour une meilleure connexion sur le trading de la cryptomonnaie. L’argent va servir à son développement aux États-Unis et atteindre ainsi rapidement les 100 salariés, pour répondre à la demande.

EcoTree – les Bretons investissent dans le bois – 11 M€

Cette jeune pousse de 2020 propose un concept totalement innovant, nos Bretons proposent d’investir dans le bois. Le projet est simple, il propose à un particulier ou à une entreprise d’acheter un ou plusieurs arbres, en finançant la plantation. Puis on attend que l’arbre prenne de la valeur en grandissant, environ 3%/l’an, et lorsqu’il est temps de le couper, entre 25 à 60 ans plus tard, c’est le propriétaire et celui qui a planté qui récolte les fonds. Les fonds récoltés vont servir à acheter de nouvelles parcelles et participer au développement de la société.

Mention particulière

Le mois de juin restera comme très prolifique en matière de levées de fonds avec près de deux milliards de récoltés (1,96 Md€ exactement). Juin est donc un excellent mois pour nos jeunes pousses. Tous les secteurs d’activité ont profité de ce regain de forme, avec, toutefois, une mention particulière pour les jeunes pousses du secteur RH, qui virent en tête avec 572 M€. Le secteur d’activité qui sollicite le plus les levées de fonds reste la FinTech. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

3 + dix =