Une éducation plus innovante pour stimuler l’évolution sociale

Aujourd’hui, le monde fait face à des changements profonds jamais vus depuis un siècle, et la concurrence entre les talents devient ainsi de plus en plus féroce. Yao Wei, chercheur spécialiste de l’enseignement fondamental, explique la vision de la Chine quant à la formation des jeunes talents novateurs.

En dix ans, la Chine a effectué des réalisations remarquables pour les périodes d’éducation préscolaire, fondamentale et supérieure. La formation professionnelle et l’accès à l’éducation pour les enfants issus des familles défavorisées ont également donné de bons résultats.
Selon Yao Wei, la Chine a accéléré l’édification de son système d’éducation professionnelle moderne. L’enseignement professionnel s’adapte mieux aux besoins du développement socio-économique. Les élèves issus des familles défavorisées ont tous eu accès à l’éducation, grâce aux efforts visant à éradiquer la pauvreté, ce qui constitue une grande réalisation. On peut dire que l’éducation chinoise est de plus en plus moderne et répond mieux aux attentes de la population.

Les personnes de talent sont incontestablement un atout puissant pour envisager le futur d’un pays. La Chine souhaite devenir une nation innovante et renforcer sa présence à l’international, et pour cela il faut compter sur la formation des talents, puisque ces derniers donnent du dynamisme à l’évolution sociale. Yao Wei préconise que la Chine forme en premier une équipe d’enseignants de haute qualité.
Selon M.Yao, le rôle de l’homme est primordial, c’est pour cela que je crois qu’il est important de disposer d’enseignants de haute qualité, pour que la Chine parvienne à former plus de talents novateurs. Les enseignants ont un métier qui façonne l’esprit de l’homme et jouent un rôle de guide pour éclairer la pensée novatrice des élèves. La formation des talents novateurs est indissociable d’une équipe d’enseignants munis d’esprits et de capacité novateurs. Cependant, nous ne sommes pas encore dans la situation où tous les talents excellents cherchent à enseigner, et il existe toujours des obstacles pour que les enseignants puissent montrer pleinement leurs talents. C’est ce que nous avons besoin de changer à travers des réformes. »

De plus, Yao Wei insiste pour que l’on mette plus d’efforts pour rendre les jeunes plus innovants. « Pour pratiquer l’éducation innovante, il faut que l’on réfléchisse sur comment former la conscience sur la sensibilisation aux problèmes depuis l’enfance, protéger l’esprit innovant des élèves, les encourager à oser, à audacieusement remettre en cause ; c’est de cette manière que sont nés les scientifiques, chefs de file et équipes innovantes. Toutes ces démarches nécessitent des réflexions et pratiques incessantes de la part de tous les éducateurs de la Chine. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt − neuf =