Dans les années 80, la marque française s’était imposée comme un acteur majeur de l’informatique personnelle avec les mythiques TO7 et MO5. La maison mère, rebaptisée Technicolor (3,4 Mds€ de CA) se concentrant sur l’exploitation de ses technologies, a adopté une stratégie de licence.

Stephan Français, ancien de Surcourf et PPR, a créé en 2013 Group SFIT, pour assurer la production et le développement d’une gamme Thomson en informatique.

Après s’être positionné sur le créneau des tablettes, il se lance aujourd’hui dans la compétition sur le marché des portables avec un PC ultra-fin qui s’attaque à rien de moins que le Macbook Air d’Apple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici