Témoignage d’un entrepreneur exportateur : meilleures perspectives en 2023

Après l’optimisation de la réponse à la COVID-19, les entreprises chinoises se tournent vers 2023. Notre journaliste a interviewé le responsable d’une entreprise exportatrice chinoise, qui nous montre comment son entreprise envisage la nouvelle année.

Entreprise de production de la porcelaine artisanale, le groupe Shunmei exporte 80% de ses produits à l’étranger, notamment en Europe et aux États-Unis. Les mesures facilitant les voyages transfrontaliers présentent de nouvelles opportunités pour les entreprises exportatrices comme Shunmei.


« L’optimisation de la réponse à l’épidémie est une bonne chose pour le monde, qui fait venir plus d’étrangers et permet aux hommes d’affaires chinois de vraiment sortir de la frontière, d’échanger en face à face avec les clients du monde entier. Je crois que les perspectives de développement du marché seront de mieux en mieux », a estimé Zheng Pengfei, directeur général du groupe Shunmei.


Zheng Pengfei et son équipe sont prêts à accueillir les clients internationaux et à sortir pour développer le nouveau marché international en 2023.« Pour le moment, certains de nos clients au Moyen-Orient, en Allemagne et en France nous ont contactés, ils souhaitent venir en Chine et visiter les usines sur place, afin d’envisager une meilleure coopération avec nous », a-t-il indiqué.


Avant l’apparition de l’épidémie, M. Zheng et son équipe rendaient souvent à l’étranger, pour discuter sur les affaires et pour mieux comprendre le marché. « Nous fréquentions souvent la Foire Christmasworld à Frankfort et d’autres salons des décorations festives organisés en Allemagne, c’étaient des occasions qui permettaient de se renseigner sur les nouvelles tendances de l’industrie. Maintenant nous sommes en train de réfléchir sur comment sortir, nous sommes en discussion avec nos collaborateurs étrangers. Ces nouveaux changements de politiques nous facilitent à rendre visite aux clients, à mieux parvenir à un accord de coopération et à mieux exploiter le marché international », a-t-il pointé l’importance des échanges commerciaux.


Faisant du commerce avec une centaine de pays et régions, la société Shunmei envisage actuellement d’installer des entrepôts à l’étranger, pour promouvoir la vente de ses produits via le e-commerce transfrontalier.Selon Zheng Pengfei, Shunmei est en train de discuter avec nos collaborateurs à l’étranger sur la coopération concernant la distribution des produits. « Après avoir vendu les produits en ligne, la livraison des marchandises pourrait se réaliser directement depuis les entrepôts basés dans les pays étrangers. Pour les entreprises chinoises, installer des entrepôts à l’étranger est une nouvelle tentative, ce qui devrait se développer progressivement, mais les perspectives dans ce secteur sont assez prometteuses à mon avis », a-t-il expliqué avec tant d’espoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quinze − deux =