Créée par Nicolas de Crémiers et Alban de Renty en 2015, et soutenue par Geoffroy Roux de Bézieux, Drop don’t park propose le premier service de voituriers à la demande en Europe. Cette start-up de la FrenchTech ambitionne de révolutionner le mode de stationnement et souhaite proposer un service unique, simple et digital pour faciliter la mobilité des conducteurs au quotidien.

Fondée par deux anciens cadres de chez Coyote et Geoffroy Roux de Bézieux, Drop don’t park ambitionne de révolutionner le stationnement dans les grandes villes en proposant le premier service de voituriers à la demande en Europe.

 

Une start-up soutenue par Geoffroy Roux de Bézieux

 Drop don’t park domiciliée à Paris La Défense a clôturé une première levée de fonds d’un montant de 300 000 euros auprès des fondateurs et de Notus Technologies, la société de Geoffroy Roux de Bézieux, entrepreneur Français et co-fondateur du fonds ISAI. Cette première levée de fonds vise à financer le développement et la conquête du marché de la start-up dont Ouriel Ohayon vient également de rejoindre le board. Elle est actuellement incubée à ESSEC Ventures.

Une nouvelle expérience de stationnement unique, simple et digitale

Le stationnement constitue une source de dépenses, de stress et une perte de temps quotidienne pour des millions de conducteurs. Les Parisiens peuvent perdre jusqu’à 40 minutes dans certains arrondissements à rechercher une place de stationnement qui reste libre moins d’une minute. La solution ? L’Application Drop !

Où que vous soyez, d’un simple clic depuis votre smartphone vous commandez un voiturier qui vient prendre en charge votre véhicule, le garer dans un lieu sécurisé et vous le restituer dès que vous en avez besoin. Si vous le souhaitez, votre voiturier pourra aussi laver votre véhicule, faire le plein… L’application Drop a pour ambition de permettre aux conducteurs de gagner du temps, de l’argent et de passer un moment agréable dans leur mobilité au quotidien.

Alors que le marché des voituriers à la demande explose aux Etats-Unis depuis quelques mois, Drop don’t park sera la première start-up à s’attaquer au marché européen. Actuellement en phase de développement, la société proposera très bientôt aux conducteurs parisiens une application mobile simple, efficace et performante dès la rentrée 2015. Bon vent à ce nouveau service qui devrait ravir tous les utilisateurs pressés à Paris, en régions et en Europe.

Comment ça marche ?

1. Vous commandez.

D’un simple clic, dites où vous vous rendez,  un des voituriers expérimentés vous attendra  sur place et prendra en charge votre voiture.

2. Vous droppez.

La société gare votre voiture dans un  parking sécurisé et si vous le souhaitez,  elle peut aussi la laver ou faire le plein.

3. Vous repartez.

Dites simplement où vous voulez  récupérer votre voiture, un des voituriers  vous la rendra à l’adresse indiquée.  Il vous avertira une fois arrivé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici