Par Yannick Boutot, membre du Parti Radical de Gauche-Le centre gauche/Communicant créatif

Tribune. L’émission de M6 « Qui veut être mon associé ? » revient mercredi soir pour une seconde saison et ce retour est peut-être moins anecdotique qu’il n’y parait dans la période actuelle.

Cette émission, déclinée d’un programme nippon, propose à divers entrepreneurs de présenter leur projet à un panel d’investisseurs qui doit alors choisir d’investir ou non en échange d’un pourcentage de leur société.

Le programme fait la part belle aux profils atypiques, à de beaux projets, et à des jurés expérimentés et forcément charismatiques tels que Catherine Barba (CB Group), Marc Simoncini (Meetic, Angell), Frédéric Mazella (Blablacar), Marc Vanhove (Bistro Régent), Eric Larchevêque (Ledger), ou Jean-Pierre Nadir (Easyvoyage et maintenant Fairmoove) qui débuta d’ailleurs, ce n’est pas forcément un hasard, chez Entreprendre !

Au-delà du divertissement, le programme permet surtout de souligner le dynamisme de la FrenchTech mais aussi de valoriser d’autres idées, concepts et entreprises plus « classiques ». Un divertissement donc, mais qui n’est peut-être pas si vain en ce moment.

En effet, en cette période Covid, nous avons forcément besoin de rêver un peu, de croire en nous, de créer, de retrouver la valeur de l’échange, et n’oublions pas que les crises sont aussi toujours des moments propices à de belles aventures humaines, individuelles ou collectives, entrepreneuriales ou artistiques.

Alors, en 2022, croyez en vous et foncez, un message que met en valeur « Qui veut être mon associé ? » et qui entre en forte résonance avec ce que développe Robert Lafont avec Entreprendre, le magazine, mais aussi le groupe de presse coté en bourse dont vous pouvez aussi devenir actionnaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × 5 =