Accueil Éco Pourquoi l’économie française ne peut pas se permettre de faire l’impasse sur...

Pourquoi l’économie française ne peut pas se permettre de faire l’impasse sur la révolution 5G

L’arrivée de la 5G représente un levier de croissance potentiel considérable pour l’économie française. A condition cependant, de prendre conscience de ce qu’elle peut apporter aux entreprises, et du risque que celles-ci encourent en ratant cette nouvelle révolution technologique.

La technologie 5G est partie pour bouleverser tout l’environnement numérique des territoires et des entreprises. Technologie de pointe, elle est l’innovation numérique et téléphonique des années 2020. L’ADN même de la 5G montre l’importance de son déploiement en France et pourquoi elle est une opportunité sans égale pour l’économie française.

La révolution 5G : une technologie de rupture et une opportunité inédite pour les entreprises françaises

La 5G est vue par les spécialistes comme une technologie de rupture, un type d’innovations qui prolonge et remplace des technologies déjà existantes en rendant ces dernières obsolètes. A l’instar par exemple de l’iPhone, dont l’arrivée a marqué le début de l’ère du smartphone en 2007 et a provoqué la fin de la production des téléphones mobiles classiques.

Entrant en rupture avec les technologies existantes, prolongeant les capacités des connexions 4G et Wifi déjà présentes, la 5G vient ouvrir de nouvelles opportunités industrielles et économiques en proposant un débit de connexion 1 000 fois plus rapide que l’actuelle 4G. C’est ce qu’indique une étude du cabinet Talan Consulting en 2019, mettant en lumière les tenants et les aboutissants de cette technologie dite de rupture, et notamment les nouvelles opportunités économiques qui accompagnent son développement.

Un apport estimé à 13 200 milliards de dollars à l’économie mondiale d’ici 2035

La diversité des utilisations qui seront rendues possibles par la 5G représente un atout majeur pour les entreprises qui sauteront ce pas technologique. Aussi l’économie française ne peut-elle se permettre de faire l’impasse sur l’arrivée de la 5G et sur son utilisation à des fins industrielles. De la médecine aux usines 4.0 en passant par le développement d’outils technologiques innovants, la voiture autonome ou le boom des maisons connectées et des smart cities, les opportunités économiques du déploiement de la 5G sont innombrables et concernent les secteurs les plus divers. Ceux qui refuseront de se mettre à l’heure de la 5G encourent le risque d’être dépassés dans la compétition mondiale en prenant du retard dans le déploiement de cette nouvelle révolution technologique.

C’est aussi sans compter sur les retombées de la 5G pour les économies nationales. L’étude menée par le cabinet IHS Markit avance que celle-ci pourrait représenter un gain de 0,2 points de croissance annuelle à l’échelle mondiale entre 2020 et 2035. En Europe, c’est l’Allemagne qui en bénéficierait le plus, suivie par la France. Rien que dans l’Hexagone, la 5G pourrait créer 448 000 emplois entre 2020 et 2035, et créer des bénéfices à l’économie nationale à hauteur de 124 milliards de dollars de PIB.

Des hésitations politiques qui sont un frein à ce tremplin économique

Malgré les bénéfices escomptés, le déploiement de la 5G en France prend du retard. En cause, les interrogations qui entourent la sécurisation des équipements de Huawei, l’entreprise la plus en pointe technologiquement. Si les enchères pour les fréquences de 5G devraient bientôt s’ouvrir, les opérateurs s’inquiètent des pressions politiques et du durcissement administratif des conditions imposées pour choisir l’équipementier chinois, qui dispose pourtant d’une avance considérable en matière de R&D sur ses concurrents. Un avantage technologique qui permet à Huawei de proposer un coût moindre que la concurrence (Samsung, Nokia, Ericsson), qui intéresse fortement par les entreprises à l’international.

Sur fond de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, les accusations d’utilisation de la technologie de Huawei à des fins d’espionnage n’ont pourtant jamais été étayées jusqu’ici par des preuves concrètes. Une situation notamment dénoncé par Microsoft, qui avait critiqué le manque de transparence des autorités américaines sur cette question. Ces soupçons pourraient cependant à terme se révéler problématiques en entravant le déploiement de la 5G en Europe. L’Association mondiale des Opérateurs (GSMA) avait ainsi tiré le signal d’alarme dans une étude qui soulignait les conséquences de ces atermoiement sur les retombées économique liées à la 5G.

L’incapacité pour les pays de l’Union européenne de développer une politique industrielle et économique commune autour de la 5G génère autant de freins l’arrivée du réseau en Europe et notamment en France. L’enjeu du déploiement de la 5G est donc de sortir des hésitations politiques, afin de rentrer dans une nouvelle ère économique grâce à cette nouvelle technologie. Au risque, pour l’économie française, d’être prise de court dans la compétition mondiale pour l’innovation.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 − deux =