La Commission européenne vient d’infliger la troisième sanction financière au géant américain Google en moins de deux ans. A nouveau accusé de pratiques anticoncurrentielles dans l’Union européenne, le géant mondial doit payer 1,49 milliard d’euros.

L’Union européenne demande à l’entreprise américaine de payer une amende de 1,49 milliard d’euros. C’est la troisième condamnation en moins de deux ans.

Clauses restrictives

Cette fois-ci, l’amende concerne le service AdSense de Google. La commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, reproche aux américains d’avoir imposé plusieurs clauses restrictives dans leurs contrats commerciaux aux fins d’empêcher ses concurrents de commercer avec ces sites.

« Du fait de ce comportement qui a perduré pendant plus de 10 ans, les autres sociétés se sont vu refuser la possibilité d’affronter la concurrence sur la base de leurs mérites et les consommateurs ont été privés des avantages de la concurrence », a déclaré Margrethe Vestager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici