La culture du patrimoine immatériel de la Chine est riche et variée. Elle ne peut prospérer et se développer sans les héritiers, qui travaillent avec assiduité à leur métier. Ils œuvrent à toucher davantage de personnes et à transmettre leur métier pour qu’il puisse se développer sans cesse et être transmis de génération en génération.

Les villes et maisons anciennes, avec leurs mots «anciens», attirent d’innombrables personnes qui s’intéressent à l’histoire. Chaque génération qui vit dans des maisons anciennes ou des villes anciennes a une émotion spécifique et un devoir de transmission. C’est quelque chose qui existe dans le cœur de chacun. Les héritiers espèrent que lorsque l’on entre dans des maisons anciennes, c’est comme si on entrait dans une famille, où on ressent ensemble l’histoire “vivante” et les charmes des maisons anciennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 × 5 =