L’UGAP, la centrale d’achat public, a sélectionné la PME française Wandercraft pour son exosquelette autonome « Atalante ». Pionnier de la robotique dynamique de marche, Atalante s’utilise mains libres, sans béquille, de manière simple et intuitive. Une première mondiale que l’UGAP propose aux centres de rééducation afin de créer facilement des programmes de rééducation spécifiques à chaque patient.

Pour accroitre leur performance et délivrer un service public toujours plus efficient, le secteur hospitalier recourt à des achats de matériels de santé innovants.

Atalante : 1er exosquelette au monde auto-équilibré

Développé par Wandercraft, Atalante est un exosquelette robotique auto-équilibré de marche. Il a été conçu pour simuler le déséquilibre permanent de la marche humaine. Cette technologie robotique innovante permet aux thérapeutes de créer facilement des programmes de rééducation spécifiques à chaque patient (Paraplégie complète et incomplète quelle que soit l’étiologie et hémiplégie). Chaque phase du traitement peut être optimisée aussi bien pour la verticalisation précoce et la mobilisation du tronc que pour des exercices de marche.

« Unique au monde, l’exosquelette autonome de marche de Wandercraft a retenu notre attention. Il est le seul utilisable sans béquille ou déambulateur. La complète autonomie des membres supérieurs permet de réaliser des exercices orientés et spécifiques avec le thérapeute, le kiné ou l’ergothérapeute, comme des exercices moteurs, ainsi que la mobilisation du tronc et des membres », explique Gaëlle Kerangoarec, chargée d’affaires à l’UGAP.

Une procédure d’achat simplifiée

Intégrée à l’offre de l’UGAP, l’exosquelette répond aux nouveaux besoins des hôpitaux. Dispensés de procédures d’appels d’offres, les structures de rééducation gagnent un temps considérable dans la mise en application du code des marchés publics, sur le sourcing, l’analyse des caractéristiques techniques, s’affranchissent de la mise en concurrence ou encore de la publicité.

Pour Matthieu Masselin, cofondateur et CEO de Wandercraft, « Faire partie du catalogue de l’UGAP est une étape cruciale dans la mise à disposition d’Atalante auprès des établissements hospitaliers. D’une part, cela nous assure une meilleure visibilité auprès des entités publiques et nous gagnons du temps dans les réponses aux appels d’offres. D’autre part, cela permet aux hôpitaux d’intégrer Atalante rapidement et facilement. Nos technologies innovantes rapprochent l’exo de la magie de la marche, et les hôpitaux peuvent enfin en bénéficier ! ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 + dix-neuf =