Dans sa dernière étude, l’Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises a mesuré la place des femmes au sein de la gouvernance des 35 plus grandes banques européennes depuis 2008.

Certes, les banques européennes sont des organisations féminisées : les femmes représentent en moyenne 53,52% des effectifs. Cependant, leurs instances de gouvernance sont quasi-exclusivement masculines.

Quelle était la place pour les femmes dans les Conseils d’administration en 2008 ?

  • En 2008, aucune des 35 banques n’avait nommé une femme à la présidence de son conseil d’administration ou au poste de directrice générale.
  • Les 35 banques comptaient 86 femmes parmi les 546 membres des conseils administration, soit 15,75% des administrateurs. Il y avait, en moyenne, 2,45 femmes par conseil d’administration.
  • 6 banques n’avaient aucune femme dans leur conseil d’administration (RBS, Rabobank, Bayerische Landesbank, Raiffensen, Banca Monte dei Paschi di Siena et Natixis) et seules 4 comptent 30% ou plus de femmes administratrices (Danske Bank, Svenska Handelsbanken, DNB et Swedbank).
  • Les 35 banques comptaient 22 femmes parmi les 304 membres des comités exécutifs, soit 7,23% des effectifs des comités exécutifs. Il y avait en moyenne, 0,64 femmes par comité exécutif.
  • 22 banques sur 35 ne comptaient aucune femme dans leur comité exécutif.

Fort accroissement de la présence des femmes entre 2008 et 2018

  • En 2018, les 35 plus grandes banques européennes comptaient 168 femmes parmi les 487 membres des conseils d’administration, soit 34,49% des administrateurs. Il y avait, à cette date, en moyenne, 4,80 femmes par conseil d’administration
  • En 2018, toutes les banques comptaient au moins une femme administratrice et 25 sur 35 comptaient 30% ou plus de femmes administratrices
  • Entre 2008 et 2018, le nombre des administratrices a augmenté de 95,34%
  • En 2018, les 35 banques comptaient 81 femmes parmi les 409 membres des comités exécutifs, soit 19,80% des effectifs des comités exécutifs. Il y a, à cette date, en moyenne 2,31 femmes par comité exécutif
  • Seules 4 banques ne comptaient aucune femme dans leur comité exécutif (ING, Bayerische Landesbank, Raiffensen et Banco BPM).
  • Entre 2008 et 2018, le nombre de femmes dans les comités exécutifs a augmenté de 268%

Les experts en sociologie et en management sont unanimes ; il est nécessaire d’atteindre une taille critique de 30% pour qu’un groupe social influence une organisation.

Or, en 2018, seules 7 banques comptaient plus de 30% de femmes dans leur conseil d’administration et dans leur comité exécutif : DNB, Intesa Sanpaolo, Nationwide Building, Rabobank, Svenska Handelsbanken, Swedbank, Standard Chartered.

Sur les 35 banques européennes, seules 2 d’entre elles avaient une femme comme présidente (chairman) : Banco Santander et DNB, et aucune d’entre elle n’avait nommé une femme Directrice Générale (CEO).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici