Spécialisée dans les soins capillaires naturels, MakeMyMask remporte la bourse French Tech de la Bpi d’un montant de 30 000 euros. 

La jeune pousse française est fondée en 2019 par Julie Pernet, docteure en pharmacie. Elle offre un mélange entre des produits fait sur-mesure et des cosmétiques maison.

Originaire de Vésoul, dans l’Est de la France, Julie obtient son doctorat Pharmacie industrielle et physique et sciences cosmétiques, à la faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry à Paris (11) en 2011. Elle obtient également un Master en marketing et management à l’ESCP Europe. Après avoir travaillé à Genève plusieurs années dans différents laboratoires pharmaceutiques, elle décide de se lancer et fonde MakeMyMask.

Des masques capillaires sur mesure et uniques

MakeMyMask c’est une marque originale, qui permet de se faire diagnostiquer en ligne afin de trouver les produits qui conviennent au mieux à vos cheveux. La gamme se compose de kits qui permettent de reconstituer, avec quatre produits différents, un masque exclusif pour le cuir chevelu. 

Tous les soins capillaires de la marque sont naturels et composés de poudres provenant de plantes utilisées dans la médecine traditionnelle indienne, appelée ayurvéda, tels que la poudre de Brahmi ou d’Aloe Vera. Les masques capillaires sont vendus sous la forme de box, avec trois ingrédients, ce qui permet aux clients de reconstituer leur masque à volonté. Les trois ingrédients sont de la poudre exfoliante et fortifiante, un flacon d’huile essentiel et une huile végétale nourrissante. 

La startup propose également un shampoing et un baume nourrissant, sans silicones, ni sulfates, ni perturbateurs endocriniens. Des produits naturels, sains et pour tout type de cheveux, secs, abîmés, gras ou encore cassants.  

Un circuit court, une fabrication française, les clés de la réussite

En plus de produire des produits sains et 100 % naturels, la marque a décidé de s’engager auprès de la planète en ayant une production 100% française. Pour ce faire, MakeMyMask fait travailler les petites entreprises, les artisans et les personnes en situation de handicap. Les packagings sont éco responsables et sont en bois, verre ou carton. 

Développement boosté par la Bourse French Tech

Grâce à la bourse French Tech de la Bpi, la jeune pousse prévoit de développer son algorithme qui permet le diagnostic en ligne. L’objectif est d’avoir une nouvelle version plus performante avec plus de personnalisation. 

Depuis le mois de septembre, les quatre box et les shampoing MakeMyMask sont disponibles en pharmacie et la marque prévoit la création de nouveaux produits.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

19 + onze =