Les gestionnaires d’actifs étrangers se disputent une plus grande part du marché des pensions de retraite en Chine

Les sociétés étrangères de gestion d’actifs, dont JPMorgan, Warburg Pincus et UBS, se préparent à élargir leurs offres en Chine, après que les autorités chinoises ont officiellement dévoilé un nouveau système de pensions de retraite la semaine dernière.

La Chine a lancé vendredi dernier son premier système de pensions privé dans 36 villes, permettant aux particuliers d’ouvrir des comptes de retraite dans les banques pour acheter des produits de pensions allant des dépôts aux fonds communs de placement.

Les particuliers peuvent désormais investir jusqu’à 12 000 yuans (soit 1 680 dollars) par an sur un compte de retraite privé pour compléter la pension d’État existante. Le système de pensions privé bénéficie des avantages fiscaux en faveur des personnes qui épargnent en vue de leur retraite.

Les gestionnaires d’actifs étrangers, dont BlackRock et Fidelity, ont accru leur présence en Chine ces dernières années, en partie attirés par le secteur florissant des pensions privées, qui devrait dépasser 1 700 milliards de dollars d’ici 2025, contre 300 milliards actuellement.

« À l’avenir, nous compléterons notre offre de produits de pensions en lançant des fonds qui répondent à la demande d’investisseurs ayant des profils d’âge et des priorités différents », a déclaré Andrew Wang, directeur général d’UBS SDIC Fund Management, une coentreprise entre UBS et la State Development & Investment Corp. de Chine.

UBS SDIC Fund Management dispose actuellement d’un fonds commun de placement, qui remplit les conditions requises pour le système de pensions privé, parmi un total de 129 fonds fournis par 40 sociétés de fonds chinoises et sino-étrangères.

La participation de divers produits financiers ausystème de pensions privé est propice à la satisfaction des divers besoins du marché, et les meilleurs produits financiers l’emporteront grâce à la concurrence, a commenté à l’Economic Times,Dong Keyong, professeur à la Faculté des sciences sociales de l’Université Tsinghua.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit − 1 =