A l’approche des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing prévus en février 2022, les sports d’hiver prennent de l’ampleur en Chine. Lors de l’édition 2021 du Salon international du commerce des services de Chine, une exposition thématique dédiée aux sports hivernaux présente plus de possibilités pour faire du sport de glisse autrement.

Produire de la neige artificielle est un bon moyen pour réaliser le rêve de faire du ski en été, ou dans les régions du sud de la Chine où les chutes de neige sont rares.

Shen Yumei, responsable du marketing en Chine d’un fabricant italien de machines à neige présente un canon à neige : « Ce canon à neige est en ce moment le plus avancé du genre. Il est muni des technologies les plus avancées liées à l’automatisation et à la mécanisation. Le panneau de commande est si habile qu’on est capable de faire fonctionner la machine même avec des gants sous des températures de 20 ou 30 degrés en dessous de zéro. La machine peut répondre à diverses exigences sur l’humitidé et la dureté de la neige artificielle.

D’après Shen Yumei, le nombre des stations de ski à l’intérieur a actuellement bondi dans les régions du sud où on voit rarement tomber la neige. « Avec ces équipements, on peut produire de la neige et ressentir la joie de faire du ski comme sur la vraie neige », pointet-t-elle.

Après avoir trouvé la station de ski, il faut apprendre à skier. Un système mécanique de simulation de ski donne un coup de main aux débutants pour maîtriser les techniques plus rapidement et plus correctement. Selon Amy Yang, directrice du développement des affaires du système de simulation de ski, le système imite la piste de ski, la pente et la vitesse lorsqu’on fait du ski.

« Surmontant les obstacles en termes d’espace et de temps, ce système apporte le ski en ville et permet aux gens d’apprendre à skier plus rapidement. Sur le tapis qui imite la vraie piste de neige, les débutants apprennent à surmonter leurs craintes, ceux qui savent déjà skier pourraient corriger les actions sur le tapis roulant de la machine, et ensuite éprouver de nouvelles sensations sur la vraie neige », présente Amy Yang.

Zhang Mingyang est entraîneur sur tapis de simulation. Mais en 2018, il n’était encore qu’un grand débutant en ski. A l’aide du tapis de simulation, il est arrivé à obtenir les techniques de haut niveau en très peu de temps. « Un avantage d’apprende le ski sur la machine est qu’on peut mieux observer la façon de travailler les muscles des bras et des jambes ainsi que l’angle de pliage des genoux, afin d’éviter des dommages musculaires et articulaires et de maîtriser les techniques essentiels du ski plus vite », affirme-t-il.

Faire du ski de fond en salle, prendre une télécabine plus spacieuse, comfortable et plus sûre ne sont plus choses difficiles aujourd’hui. Grâce à l’innovation, les sports de glisse sont plus accessibles à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

12 − sept =