La Fête du Printemps, la fête la plus importante pour les Chinois, tombait cette année le 25 janvier. Bien que l’épidémie de pneumonie se soit produite pendant la Fête du Printemps et qu’elle puisse être vue comme une difficulté pour le marché chinois, elle sera temporaire. Les gens, au lieu de manger à l’extérieur, préparent les repas à la maison. Les commandes sur les plateformes de commerce électronique sont donc plus nombreuses. Sur une grande plateforme e-commerce, il y a plus de 60 pays et des centaines de zones de production fournissant aux consommateurs chinois quelque 10 000 denrées fraîches importées, avec la contribution de près de 250 000 travailleurs étrangers.

Les cerises du Chili sont parmi les produits les mieux vendus pendant le Nouvel An chinois, ce qui profite directement à plus de 1,5 million de Chiliens vivant de cette filière fruitière. Le train de fret Chine-Europe a apporté aux Chinois la farine du Kazakhstan, avec laquelle ils font les raviolis, le plat indispensable du Nouvel An. La table à manger du Festival du Printemps est en train de s’internationaliser, reflet aussi de la détermination de la Chine à élargir son ouverture et à partager les opportunités de développement avec le reste du monde, pour en faire un puissant moteur de la croissance économique mondiale, apportant plus de profits et de bonheur aux peuples du monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici