Alors que le monde est entré dans une nouvelle année, l’année 2020 continue toujours de faire parler d’elle. Shen Haixiong, président de China Media Group (CMG), est encore revenu sur les déboires de 2020, dans son message des vœux, avant de dévoiler une partie de la grille des programmes de ce grand groupe de presse chinois pour l’année 2021. Shen Haixiong s’est aussi insurgé contre les reportages complaisants de certains médias internationaux sur la Chine.

Si l’année 2020 a été marquée par la pandémie de COVID-19 dont le monde en souffre encore, le président de CMG fonde sa foi sur l’année 2021 qu’il souhaite être porteuse de grands espoirs. La Chine qui a également payé les frais de cette épidémie tout au début de son apparition, s’en est quand-même bien tirée grâce aux mesures de prévention et de contrôle mise en œuvre sous le leadership éclairé du président chinois Xi Jinping, a affirmé le président de CMG dans son message. Lui-même journaliste, il n’a pas non plus manqué de souligner le rôle ô combien important joué par ses collègues en période de l’épidémie. « Au début de l’épidémie de COVID-19 en Chine, plus de 2 000 journalistes ont été immédiatement allés en première ligne de la prévention et du contrôle de l’épidémie.»

Pour le numéro Un de CMG, les résultats remarquables réalisés par la Chine en temps de la grande crise sanitaire et de la pire récession de l’économie mondiale jamais connue depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, est à mettre à l’actif du Parti communiste chinois qui a, soutient-il, joué un rôle prépondérant.

Et pour mieux comprendre la force ce parti de 90 millions de membres, Shan Haixiong a décidé de consacrer une grande partie de programmes 2021 de CMG à cette formation politique dont le centenaire sera célébrée en cette année 2021.

« Quel est le secret de la réussite du Parti communiste chinois ? Pourquoi 1,4 milliard de Chinois apprécient-ils ce parti séculaire ? Ce sera l’un des dossiers prioritaires que nous vous présenterons pour la nouvelle année (année 2021, ndlr) », a-t-il promis.

A travers CMG qu’il dirige, Shen Haixiong a également pris l’engagement de toujours faire preuve de professionnalisme en rapportant la situation de la Chine de manière la plus objective et complète qu’elle soit. Il a toutefois déploré la légèreté dans le traitement des informations, qui a élu domicile dans certaines presses internationales, les rappelant de se fier aux sources fiables et crédibles. Pour lui, beaucoup d’informations diffusées sur la Chine en général, et le Hong-Kong et le Xinjiang, particulier, l’ont été sur base de simples rumeurs.

Pour autant, Shen Haixiong, qui n’est pas de nature à reculer devant les défis a fait cette promesse : « Au cours de la nouvelle année, China Media Group continuera à assumer sa responsabilité en tant que média international de premier plan, tout en restant objectif, impartial et véridique, transmettant la voix de la justice et valorisant la beauté de la civilisation humaine dans le monde ».    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

13 − cinq =