Avec ses écoles Glion et Les Roches, le groupe suisse Sommet Education figure dans le top 3 des écoles d’hospitalité hôtelière mondiales. Comment expliquer le succès de ce modèle d’éducation atypique ?

La Suisse est le pays de l’hospitalité par excellence, domaine capital de formation pour Sommet Education. L’acteur majeur de l’éducation supérieur (acquis en 2016 par la société d’investissement Eurazeo) dispose de nombreux campus, permettant aux étudiants de s’immiscer dans des cadres exceptionnels.

L’objectif des écoles du groupe est de créer des « ruches » avec une vie hors de la classe, grâce à la centaine de nationalités présente sur le campus. Le modèle suisse repose en partie sur cette diversité. Un étudiant français en Bachelor à Glion explique :

« C’est très différent du modèle français. La formation s’axe sur des travaux de groupes, des activités, du brainstorming tous ensemble. Les enseignements y sont très variés : finance, hôtellerie… Cette diversité ouvre des voies pour l’étudiant. »

Le modèle d’éducation suisse

Sommet Education se base sur l’hospitalité et l’excellence hôtelière tout en dispensant des enseignements transverses — économie, finance, management — à la manière des écoles de commerces traditionnelles. Suite à l’obtention de leur diplôme, les étudiants peuvent donc se lancer dans l’entrepreneuriat, à l’instar de David Harris, diplômé de Glion et fondateur de Flyspa — une application spécialisée dans la réservation massages à domicile.

Selon le groupe, 91,5 % de ses étudiants trouvent un emploi à la sortie de l’école. Une fois leur diplôme en main, ils accèdent directement à des postes à responsabilités. Le fait que les étudiants aient beaucoup voyagé et fréquenté de grands hôtels durant leur cursus expliquent en partie cette facilité à s’insérer dans le monde professionnel. Avec un semestre de Bachelor à 37 000 euros en moyenne, les écoles de Sommet Education s’adressent à un public aisé, souvent constitué de filles et fils d’entrepreneurs ou de chefs d’entreprises.

L’école suisse a de nombreux partenariats avec des grands groupes comme Airbnb ou Google. Ces deniers font partie de la liste de contact proposée aux étudiants pour rechercher des stages.

Un partenariat avec Alain Ducasse

Ducasse Education, groupe créé par Alain Ducasse et spécialisé dans la formation culinaire, a signé un accord avec Sommet Education — le groupe suisse est entré dans le capital de Ducasse Education en rachetant la majorité des parts. Les écoles Ducasse Education (trois écoles dont l’Ecole de Cuisine Alain Ducasse) rejoindront donc les écoles suisses Glion et les Roches.

Mariage entre les arts culinaires et la gestion hôtelière, ce partenariat permettra à Sommet Education d’élargir son spectre de formations, mais surtout de se rapprocher de son objectif : devenir le leader mondial de l’éducation dans les métiers de l’hôtellerie, la gestion, le service et la gastronomie.

Les écoles en bref :

  • Ducasse Education : l’école de cuisine a été créé en 1999, elle s’adresse aux professionnels, avec plus de 3000 en apprentissage. On compte aussi 800 étudiants au sein de l’école. Le prix moyen d’une année de Bachelor au sein d’un établissement du groupe est de 11600 euros.
  • Les Roches : Depuis 1954, elle forme à des carrières entrepreneuriales dans le secteur de l’hôtellerie et ailleurs. L’école rassemble plus de 2600 étudiants. Un semestre de Bachelor coûte en moyenne 37 000 euros, à multiplier par deux pour une année.
  • Glion : créée en 1962, l’école prépare ses 1500 étudiants à des carrières internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici