Plusieurs hauts responsables, experts et chefs d’entreprises chinois, allemands et danois ont échangé autour du thème : « Comment la Chine et l’EU peuvent-elles devenir le moteur de la reprise économique mondiale ». Ces discutions entre experts ont eu lieu, le 16 novembre, dans le cadre du Forum virtuel sur la coopération verte Chine-EU, organisé par la Mission diplomatique de Chine auprès de l’Union Européenne, la Chambre de commerce de Chine auprès de l’Union Européenne et le Sommet européen des affaires.

Les participants au Forum ont estimé que le potentiel de coopération, dont disposent la Chine et l’UE dans la lutte contre le changement climatique et la promotion du développement vert, est important et que les deux parties devraient aussi tirer parti de leurs atouts complémentaires en matière de technologie, de production et de services financiers. Pour les experts, la Chine et l’UE se doivent également de s’orienter à recherche d’un modèle de développement économique durable à travers la coopération verte. Des experts ont aussi expressément demandé à ces deux partenaires de répondre conjointement au défi climatique, afin, ont expliqué, d’offrir davantage de solutions aux pays en voie de développement, surtout en matière de transformation économique.

C’est pour cette raison que la coopération verte Chine-UE va poursuivre la mise en œuvre des décisions des dirigeants des deux parties. La plateforme d’échanges de haut niveau Chine-UE sur le climat et l’environnement sera également mise en contribution pour créer un partenariat vert Chine-UE et encourager la transformation des industries chinoise et européenne dans la perspective du développement durable à l’échelle mondiale.

D’après le conseiller spécial pour les affaires climatiques au ministère chinois de l’Ecologie et de l’Environnement, qui s’est exprimé lors du forum, le président chinois Xi Jinping avait indiqué que la Chine augmentera ses contributions volontaires au niveau national. Pour ce conseiller chinois, la Chine est bel et bien dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Il a dit que son pays  avait annoncé de nouveaux objectifs et qu’il travaillait pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2060. Cet objectif, a-t-il expliqué, reflète les mesures proactives prises par le gouvernement chinois en réponse au changement climatique. C’est une responsabilité que nous avons envers l’humanité et les générations futures, avait-il encore poursuivi, avant de faire savoir que la  coopération entre la Chine et l’Union Européenne dans le domaine climatique a toujours été très bonne.

Le Directeur général de l’Action pour le climat de la Commission Européenne Raffaele Mauro Petriccione a, pour sa part, déclaré que « l’UE et la Chine entretiennent une coopération de longue date dans le domaine climatique. Les deux parties coopèrent étroitement dans les domaines des analyses à long terme, des modélisations et du marché du carbone. Nous sommes très heureux de voir les progrès de la Chine et nous espérons voir bientôt la Chine mettre en place son marché du carbone. Ce sera un mécanisme gigantesque, même au stade préliminaire, en matière de volume, il éclipsera le marché de l’UE. »

Joignant sa voix à celle des autres, le PDG de EEW Energy from Waste, Bernard M. Keeper,  déclare : « Nous avons été racheté le groupe Beijing Enterprises en 2016, c’est un partenariat stratégique de longue date pour investir en Europe et dans les énergies renouvelables. Les deux parties ont établi un bon partenariat et c’est un bel exemple de ce que l’on peut faire ensemble pour la protection du climat et le développement des énergies propres. »

S’exprimant en dernier, le directeur adjoint du Centre de la transition énergétique et du développement social de l’Université de Tsinghua, He Jijiang, a quant à lui, choisi de parler de l’industrie photovoltaïque : « Nous sommes en train de développer des normes d’éco-efficacité du cycle de vie entier des centrales photovoltaïques. L’établissement de ces normes pourra permettre au secteur photovoltaïque de réduire ses émissions carbones voire de parvenir à des émissions négatives. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

seize + seize =