La porcelaine de Dehua (dans la province du Fujian, dans le sud de la Chine) est depuis longtemps un produit chinois d’exportation. Sous les dynasties des Song (960-1279) et Yuan (1271-1368), les porcelaines de Dehua ont été vendues à l’étranger via l’ancienne Route maritime de la Soie. Avec le thé et la soie, ce produit d’origine chinoise a énormément contribué à la popularisation des techniques liées à la fabrication de la porcelaine et les échanges culturels avec l’étranger.

De nos jours, la porcelaine est la première industrie du district de Dehua. En 2021, l’industrie de la porcelaine de Dehua a réalisé une valeur de production de 45,9 milliards de yuans, soit une croissance de 14% en glissement annuel. En tant que l’un des plus grands pôles de production et d’exportation de la porcelaine artisanale de Chine, Dehua devrait voir ce chiffre dépasser la barre des 100 milliards de yuans en 2027, selon les prévisions.

Quelques 3 600 entreprises fabriquent de la porcelaine dans le district de Dehua et plus de 1 000 personnes travaillent dans ce secteur. Fondé en 1986, le Groupe Shunmei (SMG) est une entreprise représentative dans ce secteur.
80% des produits en porcelaine de SMG sont vendus à l’étranger. La société fait du commerce avec une centaine de pays et régions, et l’Europe est notamment l’une des principales destinations des porcelaines fabriquées par SMG. « Les commerçants des pays européens achètent chez nous les produits de porcelaine conçus spécialement pour la Saint-Valentin, Pâques et Noël, ou certains nous font des commandes sur mesure », explique Zheng Pengfei, directeur général du groupe.

Cet entrepreneur originaire de Dehua est porteur d’une vision ouverte à l’égard de l’exploitation du marché international. Après avoir fait la connaissance d’un homme d’affaires allemand, Zheng Pengfei a décidé de sortir de la Chine et a installé une branche à Francfort vers la fin des années 90. « À cette époque-là, de nombreuses entreprises chinoises réfléchissaient sur les façons d’élargir le marché, et la solution était de se connecter avec le monde. C’est aussi ce que le gouvernement encourage à faire. Sortir à l’étranger nous permet d’avoir plus d’espace pour le développement, tout en partageant les opportunités de coopération avec les partenaires étrangers », affirme M. Zheng.
SMG a réussi à nouer des partenariats avec beaucoup d’entreprises étrangères grâce aux expositions et foires chinoises et internationales. Mais la propagation de la pandémie de COVID-19 a perturbé les déplacements internationaux et les échanges personnels. Le Groupe Shunmei s’est donc tourné vers Internet pour présenter ses produits, discuter d’affaires ou vérifier les articles. « L’important consiste à modifier les modes de pensée, la pandémie n’empêche pas nos contacts et coopération avec les pays du monde », souligne Zheng Pengfei.
Lors des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, SMG a été autorisé officiellement à fabriquer une version en porcelaine de Bing Dwen Dwen et de Xue Rongrong, les mascottes des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Beijing. Après l’ouverture des Jeux, les produits représentant ces deux aimables mascottes étaient en rupture de stock. « Synonyme de la Chine, la porcelaine de Dehua a été autrefois un produit de luxe à l’Occident, alors quand on combine la porcelaine et les JO d’hiver, cela rend la culture chinoise plus accessible pour les pays du monde », souligne Zheng Pengfei.

Voyage d’étude, instruments en porcelaine ou pièces aéronautiques…Zheng Pengfei réfléchit à de nouveaux usages de la porcelaine. Avec l’approfondissement de l’initiative « la Ceinture et la Route », de plus en plus d’entreprises comme le Groupe Shunmei font leur apparition sur la scène mondiale. En accélérant la transformation du mode commercial et la montée en gamme des produits, ces entreprises sont de plus en plus habiles dans leur exploitation internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

11 + dix =