LesFurets.com

Le comparateur LesFurets.com révèle les résultats d’une étude YouGov sur les Français et l’achat de véhicule en 2019.

L’ensemble de la société française connait une mutation profonde, due notamment aux avancées technologiques. Pour autant, en 2019, le marché automobile semble s’ancrer dans une dynamique « traditionnelle ». Le comparateur LesFurets a fait réaliser un état des lieux sur l’achat de véhicules en France par l’institut de sondage YouGov.

Basée sur un échantillon représentatif de la société française de 1000 personnes âgées de plus de 18 ans, cette étude révèle des Français attachés à leurs concessionnaires, préférant les véhicules d’occasion, finançant eux-mêmes leur achat de voitures et restant fidèles à leur assureur auto.

Après plusieurs années de crise économique, les Français font face à des difficultés dans la gestion de leur budget. Les dépenses automobiles ne sont pas épargnées.

L’étude LesFurets fait ressortir des Français peu enclins à changer souvent de véhicule : ils sont 36% à déclarer garder leur voiture entre 3 et 7 ans, alors que 34% remplacent leur véhicule encore moins fréquemment. Seuls 11% disent changer d’automobile tous les 3 ans.

Malgré les nouvelles technologies et l’émergence d’acteurs en ligne, plus d’1 automobiliste français sur 2 (56%) continue d’accorder sa confiance à son concessionnaire plutôt qu’à un particulier rencontré via une plateforme en ligne (12%).

En raison de la crise économique, et parce qu’ils prennent conscience de l’importance de recycler, les Français préfèrent l’achat d’un véhicule d’occasion (VO) à celui d’un véhicule neuf. L’achat d’un VO est plus courant pour 59% de ceux ayant déjà acheté une voiture. Cela est encore plus vrai pour les générations Y et Z (nées entre 1980 et après 1995) : trois quarts des moins de 35 ans plébiscitent les VO. A l’inverse, disposant d’un pouvoir d’achat plus conséquent, les personnes âgées de 55 ans et au-delà favorisent le neuf (46% contre 36% pour le reste de la population).

Quant au prix du véhicule, 13% des automobilistes français consacreront un budget compris entre 5000 et 10000 euros pour leur prochain achat. Les moins de 35 ans visent des prix en-dessous des 5000 euros (17% versus 8% pour les plus de 35 ans).

Étonnamment, 47% des Français ayant déjà acheté un véhicule l’autofinancent, sans avoir recours à un organisme de crédit, devançant largement ceux qui passent par un crédit bancaire (37%). Seuls 8% ont recours au « leasing » (location avec option d’achat).

    51% DES FRANÇAIS TROUVENT LEUR ASSURANCE AUTO TROP CHÈRE… MAIS PARADOXALEMENT, 79% NE CHANGENT PAS D’ASSUREUR LORS DE L’ACHAT D’UN NOUVEAU VÉHICUle                       

La majorité des automobilistes français trouve son contrat d’assurance automobile trop élevé (51%). Le prix est la première raison citée par les automobilistes pour changer d’assurance, devant une assurance ne répondant pas à leurs besoins (18%) ou celui d’une assurance auto ne couvrant pas suffisamment les risques (15%).

Pourtant, même lors d’un achat de nouveau véhicule, les Français n’en profitent pas pour changer d’assurance. Seuls 17% des Français estiment que l’achat de leur nouvelle voiture est l’occasion de changer d’assureur contre 79% qui déclarent qu’ils ne saisiront pas cette opportunité. Ils sont un peu plus nombreux (un quart) à se dire prêts à en profiter pour changer de contrat d’assurance (27% et 41% des 25-34 ans).

Encore plus surprenant, ils sont également 60% à ne pas rajouter d’options pour leur nouvelle voiture à leur contrat d’assurance actuel.

« En 2019, les Français restent attachés à leur véhicule » explique Amélie Jaouen, responsable du produit assurance auto chez LesFurets. Cet état des lieux réalisé avec l’institut YouGov révèle un paradoxe étonnant : bien qu’ils soient une majorité à trouver qu’ils payent leur assurance auto trop cher, les Français restent fidèles à leur assureur. Pourtant, ils pourraient profiter de leur changement de véhicule pour modifier leur contrat, voire même changer d’assureur. Mais les contraintes administratives, associé à la crainte de l’accident et de sa prise en charge par un assureur non connu, sont des freins. Pourtant notre comparateur leur permet de trouver facilement le contrat qui pourra leur faire économiser jusqu’à 308 euros par an à garanties équivalentes, et notre support clients est là pour les guider et les accompagner. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 + quatorze =