L’université de Nîmes peut se targuer d’être un établissement récent, l’obtention de son statut datant de 2007. Dans la foulée de cette transformation, a été créé un service dédié à la formation continue. Cela fera bientôt dix ans que l’UNIFOP assure le déploiement de la formation auprès d’un public professionnel. Un service qui travaille main dans la main avec le tissu entrepreneurial local pour bâtir des contenus pédagogiques répondant aux nouveaux besoins des entreprises.

Une vocation professionnalisante

Depuis sa création, l’université de Nîmes a à cœur de proposer des licences professionnelles, en parallèle du développement de masters spécialisés. A titre d’exemples, en lien avec les activités de recherche de l’établissement, des formations dédiées à la gestion des risques dans le domaine nucléaire et non nucléaire, ou encore au design dans le domaine des arts ont vu le jour.

« Nos formations ont clairement une visée professionnelle. La plupart du temps, elles ont pour objectif de former à des métiers correspondant à des besoins exprimés par les entreprises locales et donc à des filières porteuses pour les étudiants. Nous proposons ainsi des formations dans de nombreuse disciplines, comme le droit, l’économie et la gestion, les sciences et techniques ainsi que les sciences humaines, ciblant par exemple les métiers des biotechnologies, du textile, de l’œnotourisme, des assurances, du management ou encore du notariat« , explique Isabelle Techer, directrice du service de formation professionnelle et continue de l’université de Nîmes.

400 stagiaires en formation continue

A l’échelle de l’université de Nîmes qui compte 4 350 étudiants, l’UNIFOP accueille chaque année entre 350 et 400 stagiaires. Des femmes et des hommes qui souhaitent reprendre des études pour accéder à de nouvelles opportunités dans leur secteur ou se reconvertir mais aussi des personnes en demande d’emploi.

« Nous sommes force d’écoute, de conseil et d’accompagnement auprès de ces différents profils. Nous les orientons vers la meilleure solution pour eux : Compte Personnel de Formation, Validation des Acquis Professionnels, alternance et contrat de professionnalisation…

Dès lors, nous recherchons les solutions de financement, public ou privé, adaptées à leurs parcours de formation. Ensuite, quel que soit le programme de formation continue choisi, salariés et étudiants sont mélangés, ce qui offre au final des promotions très enrichissantes », souligne Isabelle Techer.

Des contenus pédagogiques adaptés à la réalité professionnelle

Depuis sa création, l’UNIFOP travaille en partenariat avec les entreprises locales afin de bâtir des contenus et des parcours de formation adaptés à leurs besoins ; l’idée étant de proposer des diplômes et des filières porteurs. L’UNIFOP s’appuie aussi sur le travail des quelques 115 enseignants de l’université de Nîmes pour construire ses programmes de formation continue.

Plusieurs Diplômes Universitaires sont directement issus de ce partenariat entre l’UNIFOP et le tissu économique local : DU touchant aux thérapies cognitives et comportementales, DU liés à la santé oculaire ou DU dans le domaine juridique et de la médiation.

Avec un taux d’insertion de plus de 90% pour l’ensemble des licences professionnelles dispensées, on peut dire que le développement de la formation continue constitue un axe majeur d’investissement pour l’université de Nîmes.

L’ouverture cette année d’une filière STAPS et le développement d’enseignements associés aux deux domaines de recherche clés que sont la gestion du risque et le design témoignent de la volonté de maintenir un lien fort avec le monde entrepreneurial.