La finance favorise la quatrième révolution industrielle

La révolution industrielle est aujourd’hui un moteur pour stimuler le développement économique. Les établissements financiers cherchent à proposer de nouveaux services qui s’adaptent aux besoins des industries émergentes.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde qui évolue vers la quatrième révolution industrielle, avec l’essor de l’intelligence artificielle. Lors du Financial Street Forum qui se déroule à Beijing, les participants estiment que la finance peut jouer un rôle actif dans la révolution industrielle. Wu Xiaoqiu est président de l’Institut de recherches sur le marché des capitaux de Chine. Selon lui, il existe de nombreuses incertitudes au cours de l’industrialisation de nouvelles technologies. Ces incertitudes dépassent la capacité d’adaptation des entrepreneurs, c’est pour cette raison que la société a besoin de créer de nouveaux services financiers qui permettent de les aider à dissiper les risques et favoriser le développement de nouvelles entreprises. La Chine poursuit sa marche en avant vers la modernisation à la chinoise. Pour réaliser une croissance durable de l’économie, le fait de favoriser la montée en gamme industrielle joue un rôle crucial. Dans ce processus, il ne faut pas sous-estimer le rôle de la finance, au contraire l’innovation financière est capable de jouer un rôle particulièrement important. »

Les petites et moyennes entreprises sont des acteurs dans la révolution industrielle. Mais elles sont souvent confrontées aux problèmes liés au financement. Certains financiers chinois essaient de faire preuve d’innovation dans le domaine des services financiers et envisagent de jouer le rôle d’intermédiaire entre les banques et les entreprises en faisant usage de la chaîne de blocs. Selon Liu Jiang, président de la société Zhongqi Yunlian pour les services des informations financières, nous souhaitons bâtir un réseau qui unit les industries et la finance et qui permet de réaliser une interconnexion entre les PME et les établissements financiers. Lorsque l’interconnexion des informations sera réalisée, nos institutions financières sauront à quelles entreprises nos PME fournissent des services et trouveront des financements de façon plus efficace. Ce réseau d’interconnexion vise à résoudre l’asymétrie des informations dans le financement de notre époque. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 + dix-neuf =