Rien de tel que l’expérience pour avoir des idées. Bien des entrepreneurs le savent, comme Pierre-Yves Batté qui a créé l’objet dont il avait envie après l’avoir cherché vainement lorsqu’il en avait besoin.

Comprendre le concept qui sous-tend cette création d’entreprise n’a rien de compliqué, car lorsque l’on a quatre enfants, on sait ce qu’est la recherche de la la poussette idéale. Les critères des parents étaient pourtant clairs : fabrication française et écoresponsable, pratique, peut-être personnalisable, et si possible supportant autre chose que le goudron.

Naissance de la Babyride

Sauf que le papa en question, Pierre-Yves Batté, ne trouve pas la poussette de ses désirs. Il va finalement s’apercevoir qu’il n’est pas si facile de concevoir l’objet convoité. Il a fallu trois années entières pour mettre au point la poussette sur mesure. La Babyride est aujourd’hui née et brevetée. Car quitte à se faire plaisir, il fallait aller au bout du raisonnement. Belle, pratique, adaptable, tout terrain avec ses trois roues, elle a de beaux atouts pour attirer les jeunes parents actifs qui veulent acheter français.

Le plaisir de retrouver ses racines

Pierre-Yves Batté est un sportif de haut niveau qui a grandi en région béarnaise, il aime le ski, le triathlon, le marathon. C’est aussi un entrepreneur. Il connaît le monde de l’entreprise, a racheté et revendu la société Mobidic, lancé la marque « 64 », créé Shorebreak en région parisienne, une société de conseils en relations publiques et communication pour de grandes marques liées au milieu du sport. L’entreprise est toujours en activité, spécialiste de l’accompagnement du sport et de la motivation pour les salariés.

Vente directe & internet

2013, changement de cap afin de revenir en province, à Anglet exactement, et c’est la naissance du petit dernier trois ans plus tard qui le projette dans l’aventure Babyride. Les produits sont pour l’heure vendus sur le site internet et en vente directe. Avec deux avantages spécifiques : une garantie reprise à un prix minimum (150 euros) pour une remise sur le marché de l’occasion, et une garantie de réparation à vie. Fabriquées à Lannemezan, ces poussettes sont également personnalisables, de quoi sentir que le produit choisi est vraiment spécial pour l’enfant à venir. Il est même prévu des séries limitées en association avec de jeunes créateurs.

Un marché en or

L’argument écoresponsable est particulièrement efficace pour un produit aussi important que l’achat d’une poussette. Les jeunes parents sont généralement dans une phase de remise en question et veulent le meilleur pour leur enfant. Or, se soucier de la planète fait partie des préoccupations qui assaillent père et mère, avec la volonté d’aller vers des achats plus citoyens et plus respectueux de la nature, qu’il s’agisse d’alimentation bien entendu, mais aussi de tous les objets reliés à la vie du nouveau-né. L’entrepreneur est convaincu que son produit peut séduire une clientèle soucieuse de bien-être, de fabrication made in France mais qui ne veut pas non plus renoncer à un certain style. Souhaitons à cette toute jeune entreprise un bel avenir tout comme aux enfants promenés dans ces belles poussettes.

E.S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt + 9 =