… mais aussi une revue sur le Nasdaq, le Cac, Tesla et Apple.

Ce mois-ci, je fais un point sur les crypto-monnaies avec le Bitcoin, ainsi que sur l’indice technologique phare de la bourse américaine, le Nasdaq 100, sans oublier l’indice des quarante plus importantes capitalisations françaises, que vous pourrez retrouver dans ma dernière vidéo d’analyse technique.

Le Bitcoin a enfoncé les 43000 dollars puis le support des 34800 avant de s’effondrer littéralement jusqu’à proximité des 30000 dollars. Un véritable krach sur l’ensemble des crypto-monnaies en quelques heures seulement.

J’alerte une nouvelle fois sur le phénomène de bulle boursière due aux politiques ultra accommodantes des banques centrales depuis de nombreuses années.

La panique est survenue suite à un tweet du milliardaire Elon Musk, où il laissait entendre que sa société Tesla aurait vendu la totalité de ses Bitcoins, mais également de plusieurs fédérations bancaires chinoises estimant que les cryptomonnaies ne sont pas de vraies devises.

Insistant sur le caractère ultra spéculatif de cet actif, la Chine a durci sa réglementation en interdisant aux institutions financières de proposer tout service en crypto-monnaies.

Pour le moment le Bitcoin a rebondi et se stabilise autour des 40000 dollars, j’avertis néanmoins dans ma vidéo qu’à terme on ne peut exclure un repli plus prononcé jusqu’au 20000 dollars.

Une nouvelle fois dans ma dernière newsletter mensuelle j’indique qu’il faut particulièrement surveiller le Nasdaq 100, qui comme en 2000 porte actuellement tous les excès de valorisations des marchés américains. Toute réticence à effectuer de nouveaux plus hauts pourraient être le signal de départ d’un éventuel marché baissier de plusieurs mois à l’instar de celui des années 2000.

Le Nasdaq est actuellement dans un mode correctif sans toutefois menacer la puissante tendance haussière en cours. Une première alerte sérieuse pourrait avoir lieu sur rupture des 12200 points provoquant le test des 11000/10700 points.
Actuellement il n’y a pas de véritable danger mais comme je l’explique dans l’analyse du Cac 40, j’anticipe une correction beaucoup plus significative d’ici fin Août.

L’indice français est secondaire et ne sera que le reflet de la tendance des marchés américains. Je ne serais pas surpris d’un retour sur 5850/5800 points au minimum d’ici trois mois.

Les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel, néanmoins on ne sait jamais jusqu’où peut aller une bulle spéculative ; les marchés financiers peuvent rester irrationnel très longtemps. La tendance étant pour le moment encore nettement haussière, j’explique également qu’une forte envolée reste possible sur un dépassement haut la main des 6400 points en clôture mensuelle.
Ce n’est bien évidemment pas mon scénario privilégié cependant on ne peut l’exclure vu l’euphorie ambiante sur les marchés dopée par des liquidités à foison.

Je terminerais cette tribune mensuelle par un point technique sur deux valeurs phares que sont Tesla et Apple…Tesla est l’exemple parfait de la démesure qui peut apparaître de temps à autre dans l’histoire des marchés financiers avec des multiples de valorisations stratosphériques . Au cours actuel de 582 dollars elle est encore valorisée 11 fois son chiffre d’affaires alors qu’elle a chuté de 34% depuis son plus haut à 900 dollars du 25 Janvier dernier.

Un rebond peut néanmoins intervenir sur ces niveaux avec pour objectif les 700/730 dollars, néanmoins une correction plus ample des bourses mondiales pourrait matérialiser une glissade supplémentaire de l’action vers 480/470 dollars.

Passons à Apple le fleuron technologique de la cote américaine qui est valorisé presque 6 fois son chiffre d’affaires pour 2021.
Apple n’échappe pas à la correction du Nasdaq, le titre évolue à 15% en dessous de ses plus hauts à 144 dollars également du 25 Janvier 2021.

La tendance haussière n’est absolument pas menacée actuellement sur la valeur, une correction plus profonde pourrait renvoyer le titre sur les 100/110 zone de support importante qu’il ne faudra surtout pas casser sous peine d’un retour sur les 90 dollars.
Tant que la valeur se situe au-dessus des 116 dollars un rattrapage sera possible vers les 135 dollars.
On reste prudent et discipliné dans ce marché très cher où le risque inflationniste dû à l’excès de liquidités constitue le prétexte idéal pour provoquer une nette correction..

Les caractéristiques techniques présentées dans cet article ne sont pas des conseils boursiers.

Pour plus d’éléments techniques concernant le Bitcoin, le Nasdaq 100 et le Cac 40, je vous recommande ma dernière vidéo youtube, également présente sur entreprendre.tv

https://youtu.be/NibbL9sStaw
Stéphane Breuil, trader pour compte propre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

1 × trois =