Un couple de propriétaires de Montarnaud, près de Montpellier, avait obligé leur locataire, infirmière anesthésiste en réanimation au CHU de Montpellier à quitter son logement en pleine en pleine crise sanitaire. Ils craignaient une contamination à la Covid-19, du fait de la profession de la mère de famille. Les propriétaires indélicats viennent d’être relaxés par le tribunal correctionnel de Montpellier.

L’affaire avait ému la France au moment où les soignants étaient célébrés chaque soir pour leur courage et leur abnégation.

Le témoignage de l’infirmière avait fait le tour des plateaux télé et suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Le Parquet avait dès lors déclenché une enquête préliminaire. Les propriétaires étaient jugés ce lundi 29 septembre pour emploi de voies de fait ou contrainte pour forcer des personnes à quitter leur lieu d’habitation, harcèlement moral, atteintes à l’intimité de la vie privée ; dégradations volontaires légères. Contre toute attente, les deux propriétaires ont été relaxés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici