David Lemaitre, entrepreneur français et inventeur du robot de surveillance e-vigilante est à la tête de la start-up  Eos innovation. Elle conçoit, fabrique et commercialise un robot mobile de surveillance dédié aux entrepôts et aux sites industriels. L’entreprise est déjà leader sur ce marché en france.

EOS Innovation a conçu et développé le robot e-vigilante, destiné à améliorer la surveillance intérieure des entrepôts, sites industriels et plateformes logistiques. Mobile, autonome et polyvalent, le robot se déplace à une vitesse comprise entre 5 et 10 km/h pour effectuer des rondes, détecter des anomalies, intrusions et mouvements.

Lorsqu’il détecte un incident, e-vigilante alerte un opérateur au centre de télésurveillance et lui transmet en temps réel un retour vidéo avec sa position ainsi que celle de l’incident sur le plan du site. Ce dernier peut alors en prendre le contrôle à distance, effectuer une levée de doute, qualifier l’alerte et engager les mesures nécessaires, tout en restant protégé de toute agression.

 

David Lemaître, spécialiste de la robotique mobile

David Lemaitre, le fondateur d’EOS Innovation a d’abord eu sa maîtrise en électronique, puis un DEA en robotique mobile, avant de travailler comme responsable de production pendant presque 10 ans.

Son travail consistait pour chaque produit qui sortait d’un bureau d’étude de trouver l’usine qui pouvait le fabriquer, avant d’organiser et de suivre la production, puis les livraisons aux clients. Il avait aussi en charge des cellules de service après-vente et des prix de revient des produits.

 

De salarié à créateur

David Lemaitre témoigne : « J’ai longtemps occupé un poste de responsable de production dans une autre société, et je songeais depuis plusieurs années à le quitter.

Je voulais en effet revenir dans le domaine de la robotique, qui est ma passion depuis que je suis tout petit. Suite à la crise économique de 2008, il y a eu beaucoup de licenciements dans mon ancienne boîte et j’en faisais partie. J’ai pris ça comme une opportunité pour monter ma propre société et me consacrer à la robotique.

Nous avons commencé par développer e-one, un robot majordome pour l’aide à la maison et l’aide aux personnes âgées. Malheureusement, le marché pour ce genre de produit était trop incertain ! Nous nous sommes donc réorientés dans la sécurité professionnelle, avec e-vigilante où nous avons trouvé une véritable opportunité de marché pour aider les agents de sécurité à sécuriser les entrepôts et les sites industriels. »

Un partenariat cohérent avec ID Logistics

ID Logistics, un des leaders français de la logistique contractuelle a décidé de faire confiance à EOS Innovation. Ce partenariat permet à ID Logistics de renforcer la sécurité de ses entrepôts grâce à la mise en place d’e-vigilante.

Le premier robot de gardiennage d’EOS Innovation a été déployé sur une plateforme d’ID Logistics en région orléanaise opérant pour un client dans le secteur de la cosmétique. Ce site, d’une surface de 25 000 m2, se révèle particulièrement sensible en raison de la valeur des marchandises stockées.

Surveiller des entrepôts

e-vigilante conforte le dispositif de sécurité déjà mis en place en offrant un service complémentaire au travail des agents de sécurité. Eric Hémar, Président Directeur Général d’ID Logistics commente l’association : « Je suis ravi d’annoncer ce partenariat. Grâce à l’expertise reconnue d’EOS Innovation dans le domaine de la robotique, ID Logistics offre ainsi, sur ses plateformes logistiques, des mesures de sécurité optimales, renforcées et innovantes qui permettent de conforter au mieux les attentes de nos clients prestigieux. »

Actionnaires prestigieux

David Lemaitre, Président et fondateur d’EOS Innovation, ajoute pour sa part : « Le déploiement du robot de surveillance e-vigilante chez ID Logistics témoigne de la confiance et de l’intérêt d’un acteur majeur de la logistique pour une solution qui renforce la sécurité de ses sites au bénéfice de ses clients ».

Début 2014, EOS Innovation a accueilli Parrot dans son capital, aux côtés de Scientipôle Capital, actionnaire de la première heure.

Depuis octobre 2011, la société a reçu le Prix du Concours Européen de l’Entreprise Innovante (décerné par la Jeune Chambre Economique de Paris), le Prix de l’Innovation Technologique (décerné par la Chambre du Commerce et de l’Industrie de l’Essonne), et le Trophée de l’innovation (décerné par Ile-de-France Initiative).

Preuves s’il en fallait encore que la jeune start-up est en passe de devenir une véritable success-story à la française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici