Après Sheffield United (Angleterre), Beerschot VA (Belgique), Kerala United (Inde) et Al Hilal United (Émirats Arabes Unis), le milliardaire saoudien Abdullah bin Mosaad (55 ans) est désormais propriétaire d’un autre club : la Berrichonne de Châteauroux, qui évolue en Ligue 2.

Abdullah bin Mosaad a racheté deux tiers des des actions du club, ce qui lui assure une majorité qualifiée et lui évite d’être freiné dans ses projets par une minorité de blocage. Mais Abdullah bin Mosaad veut aller plus loin : il compte s’offrir la totalité du capital du club d’ici deux ans. Ce projet de reprise a été soutenu par Michel Denisot, ancien président du club et toujours actionnaire (10 %). Ce dernier pourrait revenir à la présidence suite à l’arrivée du nouvel actionnaire.

Michel Denisot, président ?

En attendant, le puissant magnat saoudien va procéder à une augmentation de capital qui permettra au club d’obtenir une enveloppe de deux millions d’euros, l’équivalent de son déficit annuel. Abdullah bin Mosaad, prince au parcours industriel, qui a dirigé une grande entreprise saoudienne spécialisée dans la fabrication de papier, s’est constitué un réseau mondial de clubs. A la tête de United, sa holding, basée à Genève, il règne actuellement sur une fortune estimée à quatorze milliards d’euros. Déjà très impliqué dans le football, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et envisage d’ajouter trois nouveaux clubs à son tableau de chasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quinze + quatorze =