Fête du printemps 2023 : le marché chinois des voyages à l’étranger connaît une reprise

Le premier jour du Nouvel An lunaire chinois, Mlle Wu a atterri à Bangkok, en Thaïlande, avec ses parents, au début de vacances tant attendues.

« Je voulais emmener ma famille en Thaïlande il y a quelques années, mais cela a été suspendu en raison de la pandémie de COVID-19 », a déclaré Mlle Wu, qui vit à Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang. « Dès que les restrictions sur nos voyages à l’étranger ont été levées, j’ai réservé les billets d’avion pour la Thaïlande et j’ai tenu ma promesse. »

Alors que la Chine rétrogradait sa gestion du COVID-19 et facilitait les voyages transfrontaliers fluides et ordonnés des ressortissants chinois et étrangers début janvier, le marché des voyages à l’étranger, qui était presque inactif depuis trois ans, s’est rapidement rétabli pendant la Fête du Printemps.

« Actuellement, la demande de voyages à l’étranger est très forte. Par exemple, nos vols charters vers les Maldives à l’occasion du Nouvel An lunaire chinois ont été épuisés en trois jours », a souligné un responsable d’une agence de voyage.

Les données du groupe Trip.com montrent que près de la moitié des réservations d’hôtels effectuées sur la plateforme par les touristes chinois pendant plus de 20 jours concernent des hôtels thaïlandais. Au cours de la semaine dernière, le nombre de demandeurs de visa thaïlandais en Chine a été multiplié par trois par rapport à l’année dernière, tandis que le nombre de personnes achetant des produits touristiques pour la Thaïlande a été multiplié par 10 en glissement annuel, selon les données de la branche de voyage d’Alibaba.

Selon Mlle Wu, ils avaient quitté Guangzhou le matin et atterri à Bangkok à midi. Il ne leur a fallu que 20 minutes pour terminer le processus de dédouanement. « Nous n’étions toujours pas sûrs de la situation d’entrée avant de quitter la Chine, mais tout le processus s’est déroulé sans aucun problème », a-t-elle dit.

L’afflux de touristes chinois renforce la confiance dans la reprise économique de certains pays qui dépendent du tourisme. La Malaisie devrait recevoir entre 1,5 et 2 millions de touristes chinois en 2023, tandis que certains professionnels du secteur à Singapour estiment que les touristes chinois généreront 2 milliards de dollars singapouriens supplémentaires de revenus annuels.

Le 20 janvier, le ministère chinois de la Culture et du Tourisme a publié une circulaire pour relancer les voyages de groupe à l’étranger dans 20 pays ayant des politiques d’entrée amicales envers la Chine, dont la Thaïlande, les Maldives, les Émirats arabes unis, la Russie et la Nouvelle-Zélande. Dans le Zhejiang, de nombreuses agences de voyages ont lancé des produits de voyages de groupe à l’étranger du jour au lendemain, et les circuits de certains itinéraires ont été remplis immédiatement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

14 − 4 =