Économie : la Nouvelle Aquitaine dans le top 5 des régions françaises

Née de la fusion des régions Limousin, Poitou-Charentes et Aquitaine, forte de ses 84 000 km2, soit 1/7 du territoire national, la Nouvelle-Aquitaine, composée de 12 départements, est non seulement la plus vaste région de France, mais occupe une place prééminente dans l’économie nationale, patrimoine naturel et culturel, industrie de pointe ou produits manufacturés, agriculture et viticulture, tourisme…

Agriculture et viticulture : des productions à la renommée internationale

Région frontalière bordée par l’océan Atlantique, désenclavée par l’arrivée de la LGV qui place Bordeaux, sa métropole, à 2 h à peine de Paris, desservie par une dizaine d’aéroports et des autoroutes, La nouvelle Aquitaine, carrefour stratégique entre l’Europe méridionale et l’Europe du Nord, présente une agriculture très diversifiée.

Avec 85 000 exploitations représentant quelques 180 000 emplois agricoles et agro- alimentaires, le secteur reste le premier pourvoyeur d’emplois de la région….

La région occupe la place de leader en matière d’élevage bovin, et la filière pêche représente une part importance de l’économie locale, comme la production ostréicole, avec les célèbres huitres du bassin d’Arcachon ou de Marennes-Oléron ou les spécialités gastronomiques du grand Sud-Ouest.

Importante productrice maraichère et céréalière, la Nouvelle Aquitaine se distingue surtout par son incomparable filière viticole, qui produit des grands crus parmi les plus célèbres du monde (Cognac, Armagnac, vins de Bordeaux …).

La forêt des Landes, 3 millions d’ha détenus par 250 000 propriétaires et plus de 28 000 entreprises de la filière bois emploient 56 300 salariés (bois, papier, carton ; imprimerie ou ameublement et réalisent un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards d’€.

Une économie dynamique en croissance

3ème région française en termes de production de richesses et 5ème pour les créations d’entreprises, le secteur tertiaire représente une part non négligeable de l’économie, avec une forte densité d’entreprises, dont les leaders dans le domaine des assurances et des mutuelles.

Outre les industries de pointe, l’aéronautique, le ferroviaire, l’automobile, le spatial et la défense, domaines d’excellence portés des acteurs incontournables du secteur au rayonnement international, la Nouvelle Aquitaine abrite des entreprises du textile, du bâtiment, de l’électronique et du numérique, secteurs particulièrement innovants, de la métallurgie et de la mécanique , du bois et du papier, sans oublier l’industrie chimique, de la pharmacie et parapharmacie ou les industries manufacturière du luxe (chaussures, porcelaine de Limoges…)…. des productions dont les plus emblématiques, vin, alcool, et produits de luxe sont exportées dans le monde entier….

Le tourisme : une part essentielle de l’économie régionale

Tourisme balnéaire, urbain, montagnard, tourisme vert ou tourisme d’affaires hors saison, la région ne manque pas d’atouts : 720 km de littoral, l’immense forêt des Landes, des stations de sports d’hiver et des stations balnéaires parmi les plus chics de France, Bordeaux, métropole régionale classée par l’UNESCO, prestigieux Châteaux viticoles, patrimoine architectural et historique unique, gastronomie dont la réputation n’est plus à faire….

La Nouvelle Aquitaine, première région touristique de la façade atlantique, attire quelques 27 millions de touristes par an et génère plus de 100 000 emplois et 14 milliards d’Euros, soit 9 % du PIB régional. Hôtels, campings, villages vacances et autres infrastructures d’hébergement totalisent plus de 40 millions de nuitées par an…soit 15 % des nuitées de France Métropolitaine… De quoi justifier la place de la Nouvelle Aquitaine parmi les régions les plus visitées du pays….