Couronné d’une Étoile au guide Michelin sans discontinuer depuis 2013, le restaurant du Golf du Château des Vigiers s’avère une étape gastronomique incontournable et sensorielle au cœur du Périgord.

Pourquoi ne pas déroger à nos habitudes, et choisir de déjeuner au restaurant Les Fresques, plutôt que d’aller y dîner ? Rendons-nous donc dans ce lieu exceptionnel, où tous vos sens seront vite en alerte.

Calme et beauté des lieux

Le cadre : ce restaurant est situé dans un domaine exceptionnel, le Château des Vigiers, célèbre pour son golf où se pressent nombre de joueurs expérimentés. L’ancien chai abrite la brasserie du domaine, et le restaurant, dont l’immense terrasse surplombe le green taillé à la perfection est situé dans le Château. Ce cadre idyllique s’apprécie d’autant plus le midi, à l’heure où le soleil est à son zénith…

Le calme : le chef Didier Casaguana, qui a fièrement brodé sur son tablier le petit macaron rouge du Guide Michelin, vient nous saluer à table. Il explique qu’il limite à dix couverts le service du midi. Ce jour-là, le hasard fait que mon mari et moi sommes les seuls convives… mais quel service ! Avoir une équipe entière en salle et toute une brigade rien que pour soi en cuisine, quoi de plus réjouissant ?

Le menu midi : vous laissez « carte blanche » au chef, qui pour la somme de 45 euros vous servira une entrée, un plat et un dessert sélectionnés parmi les plats signature de la maison, comme par exemple l’alliance entre le caviar « Prunier » et l’huître « Ostra-Régal », sorbet Péchalou.

La bonne nouvelle de la carte, c’est que le menu-phare de la maison, L’esprit du chef est aussi proposé le midi.

Prenez le temps et laissez-vous tenter

La saveur, l’inventivité et la précision culinaire de ce menu me font penser que la deuxième Étoile du Guide Michelin n’est pas loin !

Dans ce menu en sept services, pour lequel le chef ne dévoile que les ingrédients, on notera des savantes et goûteuses association terre-mer, comme par exemple « le Saint-Pierre et le canard. »

Mais les grandes surprises culinaires se cachent souvent dans de petits détails, et pour ma part je les ai appréciées lors de trois moments-clés du repas : l’apéritif, le fromage et le café.

Rares sont les tables qui proposent un apéritif, dégusté sur la magnifique terrasse, qui allie abondance et saveurs : six bouchées différentes, parmi lesquelles on retiendra particulièrement le chou fourré d’esturgeon mi-fumé, gelée d’orange et ciboulette, le cromesqui de cèpes, noisette et citron, ou la brioche maison aux oignons confits dans le vinaigre de pruneaux.

Les deux chariots de fromages affinés se composent d’un plateau consacré aux fromages de la région, l’autre propose une sélection nationale, et même internationale. Du choix, des conseils, des saveurs.

Enfin, de retour sur la terrasse, nous avons pu apprécier notre café accompagné de savoureuses mignardises, dont l’incontournable cannelé façon Bordeaux ou la pâte de fruit fraise/sauge.

Restent encore des mignardises, et un petit cadeau du Chef, que le maître d’hôtel nous glisse dans un joli ballotin… que nous nous empressons d’aller déguster dans le parc, à l’ombre d’un chêne centenaire.

Quel déjeuner !

Virginie de Fleurville
virginiedefleurville@gmail.com


www.vigiers.com
Menus 45/112 €, carte  20/46 €
Belle carte des vins.
Ouvert lundi soir, mardi, jeudi et vendredi midi et soir, et dimanche midi

Restaurant « Les Fresques », Château des Vigiers,
Le Vigier, 24 240
Monestier
Tel : 05 53 61 50 00

1 COMMENTAIRE

  1. Je m y suis moi même rendu, le rapport qualité-prix est exécrable ! Le repas est réellement décevant
    Je vous le déconseille

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici