Composé de trois associés, DJS avocats se démarque aujourd’hui d’autres cabinets en privilégiant une approche innovante et pragmatique du droit. Si à l’origine, le cabinet a axé son accompagnement sur le conseil auprès des startups à fort potentiel de croissance, il construit désormais sa réputation autour de trois départements.

Spécialisé en droit des sociétés, droit social et droit des nouvelles technologies, le cabinet propose à ses clients un accompagnement sur-mesure qui le positionne en tant que conseil privilégié des entreprises, startups, PME(s), ITE et grands groupes. Intervenant aussi bien en conseil, qu’en contentieux, l’équipe DJS Avocats s’est dotée des toutes dernières technologies : un gain de temps considérable qui facilite et améliore grandement la relation client. Retour sur la success-story du Cabinet DJS Avocats.

Quelle est la singularité du cabinet DJS Avocats et finalement qu’est-ce qui fait votre différence ?

D.S. : Expertise, réactivité et disponibilité sont nos maîtres mots. Notre accompagnement se différencie notamment par la mise en place de méthodes de travail innovantes et par la proximité que nous entretenons avec nos clients.

Nous intervenons généralement très tôt dans la vie d’une entreprise afin de déployer tout notre savoir-faire en matière de conseil. Nous souhaitons indéniablement faire du droit un levier de croissance pour les entreprises. Nous sécurisons ainsi le développement des activités de nos clients afin de sauvegarder leurs intérêts tant économiques que juridiques.

Camille Smadja : En raison de la segmentation du cabinet en départements, chaque associé maîtrise parfaitement son domaine d’activité et peut répondre rapidement et de manière précise aux problématiques de ses clients. Par ailleurs, nous nous efforçons d’anticiper, le plus en amont possible, les besoins de nos clients qui nous sollicitent très fréquemment dans leurs réflexions stratégiques. Nous évitons ainsi considérablement le risque de contentieux.

Quelle est l’importance des nouvelles technologies au sein d’un cabinet comme le vôtre ?

Julien Smadja : L’utilisation des nouvelles technologies assure à notre cabinet un regain de productivité. Nous consacrons plus de temps à définir avec nos clients leur stratégie juridique et diminuons les tâches administratives, redondantes, longues et à faible valeur ajoutée.

À cet égard, nous gagnons un temps précieux grâce notamment à l’émergence des Legaltech (nouvelles technologies appliquées au monde du Droit) qui viennent en aide à l’avocat spécialisé.

En parlant de Nouvelles Technologies, vos clients ont-ils des problématiques liées au RGPD ? (Règlement Général sur la Protection des Données)

J.S. : Le RGPD permet de simplifier et d’harmoniser le droit et a pour but de sécuriser le traitement des données à caractère personnel.

Les entreprises ne respectant pas le RGPD peuvent être sanctionnées par l’autorité compétente, la CNIL. Les sanctions sont essentiellement pécuniaires. Il est vrai que les entreprises françaises peinent à se mettre en conformité au RGPD mais de plus en plus d’outils technologiques voient le jour afin d’apporter, sur le plan du traitement des données, un accompagnement adéquat. Je pense notamment à une solution avec laquelle nous travaillons beaucoup, Mydatasolution, qui accompagne, sur le plan technique, les entreprises tout au long de leur processus de mise en conformité. Cet outil permet de dématérialiser et de sécuriser l’ensemble des registres obligatoires imposés par le règlement européen. Là encore, expertise juridique et innovation technologique vont de pair.

Quels sont vos projets d’avenir ?

C.S. : Nous avons pour ambition de renforcer notre développement, avec la création de nouveaux départements. La pluridisciplinarité est un vecteur de croissance pour notre cabinet. Permettre à nos clients de bénéficier d’une expertise à 360° en couvrant l’ensemble de leurs besoins juridiques reste notre ambition première.

Parallèlement, nous finalisons la création de notre premier média indépendant. « OCTET » dont l’objectif est de transmettre une information juridique continue à destination des sociétés à forte dimension technologique. Nous proposerons des articles relatifs aux obligations de l’employeur liées à l’utilisation des nouvelles technologies (géolocalisation des véhicules, écoute et enregistrement des appels téléphoniques, etc.), à la dématérialisation des actes juridiques, ainsi qu’au cadre législatif en constante évolution en matière de nouvelles technologies (IoT, Blockchain, smartcities, e-sport, intelligence artificielle, big Data, robotique, etc…).

Propos recueillis par Laura Guetta


Adresse DJS Avocats :

Tél. : 01 44 07 19 03

Email : contact@djs-avocats.com

5 rue Lincoln

75008 Paris – France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

1 × 5 =