Comment gérer son entreprise de A à Z avec Espace Auto-Entrepreneur ?

Créer sa propre entreprise n’est jamais une mince affaire, surtout lorsqu’on débute. La paperasse administrative n’est pas une partie de plaisir et la peur d’oublier quelque chose est toujours présente. En passant par la plateforme Espace Auto-Entrepreneur, vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé tout au long de votre démarche.

Espace Auto-Entrepreneur vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise

Créer une micro-entreprise est un projet qui se doit d’être réfléchi. Certaines conditions doivent être réunies pour cela et se présentent sous diverses catégories. Toute personne physique a la possibilité d’ouvrir son entreprise si elle est majeure ou mineure, entre 16 et 18 ans. Elle ne doit pas faire l’objet d’une condamnation visant à lui interdire de gérer une entreprise.

En plus de ces conditions, des documents doivent être fournis lorsque l’on crée une micro-entreprise. Dans l’optique de vous faciliter les choses, les professionnels travaillant pour Espace Auto-Entrepreneur vous accompagnent tout au long de votre projet, de la création à la gestion en passant par la fermeture. Leur objectif reste de permettre à tout entrepreneur de débuter rapidement et facilement son activité, en quelques clics seulement sur le site Espace-autoentrepreneur.com.

Quelles sont les étapes de création d’une micro-entreprise ?

Créer une micro-entreprise comporte trois étapes distinctes. La première consiste à déclarer le début d’activité. La plateforme propose une mise à disposition d’un formulaire pré-rempli, mais aussi de faire vérifier votre dossier par un expert avant de l’envoyer au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) dont vous dépendez.

Vient ensuite la réalisation des formalités complémentaires, qui dépendent de la nature de votre activité. Votre conseiller vous proposera alors d’identifier les formalités à réaliser, mais aussi de vous aider dans l’immatriculation de votre micro-entreprise au Répertoire du Commerce et des Sociétés (RCS). Il s’occupera de faire les démarches afin de savoir si vous pouvez bénéficier ou non de l’ACRE. Cette aide consiste en une exonération partielle des charges sociales.

Enfin, la troisième et dernière étape reste le rappel des obligations d’un auto-entrepreneur. Une réglementation est définie et doit être respectée dans le cadre du régime de la micro-entreprise. Espace Auto-Entrepreneur vous épaule alors dans la déclaration de votre chiffre d’affaires, mais aussi dans le calcul des cotisations sociales et le suivi de votre comptabilité.

Pourquoi recourir à Espace Auto-Entrepreneur ?

Espace Auto-Entrepreneur vous permet de créer votre micro-entreprise en seulement 15 minutes et de garder, par la suite, plus de temps pour sa réussite. Depuis votre espace personnel, vous aurez accès à un module d’édition automatique des factures de votre micro-entreprise. Cela vous offrira la possibilité de créer vos factures en seulement quelques clics et de les stocker en ligne. Pour rappel, elles doivent être conservées au minimum six mois après leur édition.
L’édition de devis pouvant parfois être obligatoire, le logiciel comptable d’Espace Auto-Entrepreneur propose un module d’édition de ceux-ci. Personnalisables, leur création est rapide et ils peuvent ensuite être stockés et téléchargés afin d’être conservés. 

Espace Auto-Entrepreneur vous offre une espace client sécurisé et la possibilité d’utiliser un service de support sept jours sur sept. Votre interlocuteur s’efforcera de répondre à vos questions et de trouver des solutions adaptées.

​Quelles sont les particularités de l’auto-entreprise ?

Le régime de l’auto-entreprise possède des particularités. Il se distingue de celui des sociétés classiques dans le sens où il répond à un besoin de simplification de l’entreprise individuelle.

Le chiffre d’affaires est plafonné. Les seuils ont été revus à la hausse en 2020 et sont détaillés sur la plateforme. Il existe aussi deux seuils relatifs à la TVA et à ne pas dépasser :

  • Le seuil majoré. S’il le dépasse, l’auto-entrepreneur devra facturer la TVA dès le premier jour du mois de dépassement.
  • Le seuil de base. S’il est dépassé deux années de suite, la TVA devra être facturée dès le 1er janvier de l’année suivante.

Si l’auto-entrepreneur ne dépasse pas ces seuils, alors il sera exonéré de TVA.

Par ailleurs, l’auto-entrepreneur bénéficie d’un délai supplémentaire pour faire sa première déclaration de chiffre d’affaires. Les conseillers d’Espace Auto-Entrepreneur sont à votre disposition dans cette démarche administrative et vous accompagneront en cas de besoin.

​Que faire dans le cas de la fermeture de sa micro-entreprise ?

Si vous désirez fermer votre micro-entreprise ou cesser votre activité, il vous faudra alors en informer le Centre de Formalités des Entreprises où la déclaration d’ouverture avait été réalisée. Le processus à suivre est détaillé sur le site d’Espace Auto-Entrepreneur. Une fois la fermeture de votre micro-entreprise actée, il faudra effectuer les démarches suivantes :

– Déclarer le dernier chiffre d’affaires.

– Régler les dernières cotisations sociales.

– Faire une déclaration de revenus aux impôts.

– Déclarer et payer la TVA, sauf en cas d’exonération.

– Régler la cotisation foncière des entreprises.

Pour conclure

La plateforme Espace Auto-Entrepreneur possède une véritable valeur ajoutée en matière de service d’accompagnement et de simplification des démarches, en comparaison aux services officiels de l’État. De votre projet de création à la cessation de votre activité, elle vous propose des démarches simplifiées ainsi qu’un espace utilisateur intuitif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

seize + 16 =