Le coaching c’est l’accompagnement d’une personne qui souhaite aboutir à un résultat dans sa vie personnelle ou professionnelle par une autre qui en a la méthode. Il est mesuré et encadré déontologiquement par une période pendant laquelle le suivi doit entrainer des résultats concrets.

L’activité de coach s’est démocratisée avec l’utilisation massive du digital. Aujourd’hui, ce qui était réservé aux managers d’entreprises devient un outil dans le quotidien de tout un chacun. Qu’ils soient physiques et mentaux ; au sein de l’entreprise ou à la maison ; en présentiel ou en digital, les coachs sont partout.

C’est un marché lucratif et en quête de légitimité qui ne cesse d’attirer les personnes en situation de reconversion professionnelles et les experts. Le coach sportif diplômé de nos institutions est bien connu. Mais quand est-il du coach de vie ? Est-ce qu’un diplôme de niveau Master obtenu à l’université suffit ? Et bien la définition est mince à ce sujet. C’est d’ailleurs le pari que font certains organismes qui demandent à l’État une certification a octroyé à leurs adhérents comme l’ICF, d’activassions ou le CNDC.

Alors le coaching qu’est ce que c’est ? Cette pratique nait de l’idée que l’expérience de vie de quelqu’un peut changer la vie d’un autre. Jusque là c’est de l’ordre du commun. Mais là où le coach va faire la différence avec un mentor, une tape amicale, ou un livre, c’est qu’ils viennent vous chercher. S’ils sont talentueux, ils vous accompagnent même jusqu’à ce que vous arriviez à l’épanouissement tant espéré. L’objectif pour les coachs est donc de délivrer le bon message à la bonne personne au bon moment.

Pour devenir coach, il y a donc des prérequis humains sur lesquels chacun peut travailler :

  • La confiance en soi
  • Attirer la confiance des autres
  • Convaincre de la valeur ajoutée que vous apportez

Il y a deux grandes catégories de coach :

— Les coachs qui vendent des informations individuelles. Cette activité consiste à regrouper toutes les méthodes et pratiques dans un domaine, de les synthétiser en une seule solution. Ajouter son histoire et son expérience. Ensuite, il convient d’appliquer à chaque situation les bonnes solutions pour atteindre l’épanouissement.

— Les coachs qui vendent des prestations collectives aux entreprises. Cette activité consiste à motiver souvent les forces de ventes, autour de challenges, team building ou inventives. L’objectif est de faire passer le message de l’entreprise ou de la marque et d’insuffler une énergie fédératrice ou galvanisant auprès des collaborateurs.

Le quotidien du coach est donc :

  • Expliquer pourquoi faire les efforts nécessaires pour sortir d’une situation qui ne convient pas aux gens.
  • Se positionner en expert pour déceler le facteur causant l’inconfort, et pour accompagner jusque’à la situation de bien-être.
  • Cultiver son réseau et suivre les coachs
  • Augmenter sa proposition de valeur à mesure de la pratique.

Pour bien commencer, le coach raconte qui il est. Ici il doit faire preuve d’authenticité dans le récit de son histoire. Mais également de créativité et de compréhension de son audience pour ne raconter que ce qui sert le propos du coaching. L’information capitale c’est comment le coach en est arrivé là et qu’est ce qui a été l’élément déclencheur. C’est l’équivalent de la fameuse culture d’entreprise.

Qu’importe votre situation de départ, si elle ne vous convient pas c’est une raison suffisante pour vous lancer dans la quête du bien-être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

7 − quatre =