Près d’un an après le lancement de Blueindy à Indianapolis, le Groupe Bolloré poursuit sa conquête de l’ouest avec BlueLA. Jeudi 15 décembre, la ville de Los Angeles est venue ajouter sa signature à celle du City Council et de Bluecalifornia, filiale du Groupe qui opèrera le service, afin d’officialiser l’ouverture de ce nouveau service d’autopartage. Les habitants de la cité des anges pourront profiter des premières voitures électriques fin 2017.

Le lancement du service, prévu à fin 2017, conduira dans un premier temps à la mise en place de 200 bornes de charge et 100 voitures électriques. Basé sur le même modèle que ses homologues européens (Autolib’, Bluely, Bluecub et Bluetorino), américain (Blueindy) et asiatique (BlueSG), le service BlueLA permettra de répondre au besoin de mobilité des quartiers en

développement de Los Angeles.

Dans le cadre de sa démarche environnementale, Los Angeles souhaite en effet encourager l’utilisation de véhicules électriques en facilitant l’accès à un moyen de transport à la fois pratique et abordable. Le service sera ainsi implanté dans les quartiers de Westlake, Pico-Union, au nord d’USC et dans une partie du centre-ville et de Koreatown.

Deuxième ville des Etats-Unis 

« Nous sommes fiers qu’au terme de l’appel d’offres lancé début 2016, Los Angeles, deuxième ville des Etats-Unis, ait choisi notre solution d’autopartage pour répondre aux problématiques environnementales de la ville mais également proposer une solution de mobilité électrique plus égalitaire à destination des quartiers en développement », précise Marie Bolloré, Directrice Générale des applications mobilité électrique Blue Solutions. « BlueLA représente un nouveau challenge pour le Groupe Bolloré mais également une nouvelle opportunité de démontrer la fiabilité de notre batterie LMP, technologie unique du Groupe Bolloré, se trouvant au cœur de nos véhicules en autopartage à travers le monde. »

« Tous les habitants de Los Angeles doivent pouvoir respirer un air plus sain et avoir l’opportunité de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. C’est pour cela que nous sommes fiers de lancer le premier programme pilote d’autopartage dans les quartiers en développement aux Etats-Unis. Il s’agit d’une réelle avancée », explique Eric Garcetti, Maire de Los Angeles.

Communiqué de presse – Lundi 19 décembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici