Lancé dans son objectif de neutralité carbone en 2050, le pétrolier français poursuit sa politique d’acquisitions. Dernier rachat en date : le premier réseau de recharge pour véhicules électriques de Londres (1 600 points de charge).

Détenu par Bolloré, Blue Point London (2 000 salariés) regroupe la moitié des points de charge de la capitale britannique. Avec cette opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, Total poursuit sa marche en avant dans les stations-service spécialisées dans l’énergie électrique d’origine renouvelable. L’objectif du pétrolier français est de détenir 150 000 points de charge d’ici cinq ans et 25 gigawatts de capacités d’énergies renouvelables. Du côté de Bolloré, qui a déjà cédé deux services similaires (Autolib et Bluely), cette vente témoigne d’un désengagement dans le secteur de l’autopartage de véhicules propres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

douze − sept =