Blank, la néobanque des indépendants. Disponible depuis le 8 février 2021 sur les stores Apple et Google Play, Blank soutient les indépendants. Nouvelle fintech au sein de La Fabrique by CA, la startup du groupe Crédit Agricole, sa mission est de libérer les indépendants des nombreuses charges liées aux obligations comptables et administratives de leur activité. 

Blank s’est créée en à peine un an, les deux fondateurs ont tout mis en œuvre pour s’assurer que l’application réponde aux besoins de leurs clients. Grâce à Blank, plus de besoins de stresser pour les papiers administratifs ! La néobanque s’occupe de tout.

L’application s’est lancée en février, il y a à peine un mois et a déjà trouvé son premier client. Florent Quessandier, âgé de 32 ans et artisan menuisier, il se lance en 2019 en tant qu’auto-entrepreneur. « Pour moi être indépendant, c’est faire le choix de la liberté ». Pour Florent, Blank a été un soulagement, facile d’utilisation et personnalisée, la néonbanque lui a changé la vie, «Ca me soulage beaucoup dans mon quotidien ».  

C’est quoi Blank ?

Blank est la 5ème startup lancée par le studio du groupe fintech du Crédit Agricole. C’est donc sous la commande du Crédit Agricole, que Paul-Henri Blaiset et Simon Parisot créer Blank. Diplômé de l’école de Neoma, Paul-Henri co fonde Pixopolitan et travaille dessus pendant cinq ans avant de revendre l’application en 2017 et de se lancer dans la création de Blank. Quant à Simon Parisot, diplômé de Supélec, il rejoint en 2018 le studio fintech et décide de se lancer à 100% dans Blank. 

En effet, pour un tarif allant de 7€ pour une carte blanche à 15€ pour une carte noir, l’entreprise propose plusieurs fonctionnalités : un compte, une carte, des virements, des prélèvements, une assurance et un service client téléphonique. 

Pour satisfaire à 100% les artisans et les freelances, le site internet de Blank est conçu de manière à répondre à leur besoin. En allant dans la catégorie astuces, retrouvez les meilleurs conseils pour créer son entreprise ou sa micro entreprise ou encore pour gérer sa comptabilité. 

Des projets en perspectives

En plus d’avoir trouvé un premier client, Blank a déjà de belles perspectives en vue. Elle prévoit pour l’hiver création en ligne de sa micro entreprise et des terminaux de paiement. Pour le printemps, Blank décide d’ajouter l’encaissement des chèques et l’enrichissement des transactions. Et pour finir, elle prévoit pour l’été, un accès au compte via un ordinateur et la création en ligne de sa société. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

16 + 18 =