Un an et demi après avoir claqué la porte du groupe Kering (ex-PPR), la styliste britannique Stella McCartney, fille de l’ex-Beatles Paul McCartney, a signé un partenariat avec l’un de ses principaux concurrents : le groupe LVMH.

L’ambition de ce deal est « d’accélérer le développement de la Maison Stella McCartney ». Le numéro un mondial du luxe (Dior, Louis Vuitton…) a fait savoir que Stella McCartney conserverait son poste de directrice artistique et ambassadrice et resterait majoritaire au capital.

« Un facteur a été décisif pour moi : Stella a été pionnière dans la prise en compte des enjeux liés à l’environnement et à l’éthique et a toujours veillé à développer sa Maison autour de ces valeurs, a indiqué Bernard Arnault, Pdg de LVMH. Cela viendra renforcer l’engagement du groupe LVMH en matière de développement durable. »

Conséquence directe : Stella McCartney a été nommée conseillère spéciale de Bernard Arnault, qui on s’en souvient, à signé juste avant l’été un formidable accord pour lancer Fenty, la marque cosmétique de Rihanna.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici