Le groupe La Poste vient de signer un nouvel accord social avec les principales organisations syndicales représentant le personnel jusqu’à la fin de l’année 2023. Selon les principales mesures de cet accord, le groupe La Poste s’engage notamment en faveur de la mobilité professionnelle et des parcours de carrière des postiers du début jusqu’à la fin de leur carrière.

L’accord, signé le 4 mai par Valérie Decaux, directrice générale adjointe en charge des Ressources Humaines du Groupe La Poste, et par les organisations syndicales CFDT, la liste Osons l’Avenir CFE-CGC / CFTC et l’UNSA-Postes, insiste en particulier sur la mise à disposition des employés de La Poste, de « parcours de carrière innovants » tout au long de leur carrière.

L’accord, baptisé « La Poste engagée avec les postiers », prévoit la création de deux nouveaux parcours de mobilité interne : un « itinéraire balisé », qui permet aux postiers d’acquérir de nouvelles compétences et de suivre des formations, et un « itinéraire pionnier », qui les accompagne vers un changement de métier et de carrière au sein du groupe La Poste.

« Ces parcours permettront de développer et diversifier la mobilité des postiers vers de nouvelles opportunités d’évolution professionnelle », a indiqué le groupe La Poste dans un communiqué annonçant la signature de l’accord. Par ailleurs, La Poste s’engage à poursuivre son soutien par la formation de plus de 4 500 alternants par an pour favoriser l’insertion des jeunes dans l’entreprise.

200 M€ investis pour la formation professionnelle

L’accord social prévoit également « un investissement annuel d’au moins 200 millions d’euros en faveur de la formation professionnelle » dans le cadre du plan stratégique « La Poste 2030, engagée pour vous » présenté en début d’année. Les deux priorités retenues en matière de formation professionnelle sont « le développement des compétences numériques pour tous et la culture client ».

En matière de parcours professionnels, l’accord se fixe quatre priorités. Tout d’abord l’intégration des nouveaux postiers (ou des postiers ayant changé de carrière), l’aide à la mobilité professionnelle, le renforcement des compétences, et l’assistance aux postiers pour préparer leur fin de carrière.

« La signature de cet accord constitue une étape essentielle pour accompagner le nouveau plan stratégique « La Poste 2030, engagée pour vous ». Tous les postiers ont, individuellement et collectivement, un rôle fondamental à tenir pour soutenir l’entreprise dans sa transformation et la conduite de ses projets », a indiqué Valérie Decaux, la directrice générale adjointe en charge des Ressources Humaines du Groupe La Poste, dans un communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

six − 6 =