C’est donc ce mercredi 9 novembre 2022 que sera donné le départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. À l’instar de la Coupe du Monde, cette course entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre s’organise qu’une fois tous les quatre ans. Et puisqu’elle se fait rare, elle est donc chère… au moins aux yeux des navigateurs !

La douzième édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe se déroulera à partir du 9 novembre 2022. Cette course de légende est la reine des courses transatlantiques en solitaire. Elle relie Saint-Malo en Bretagne à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe (6 562km), est disputée tous les 4 ans, en alternance avec le Vendée Globe, et si elle regroupe toutes les grandes figures de la voile, a la particularité de réunir professionnels et amateurs. Cette année va atteindre un record avec 138 voiliers au départ répartis en 6 classes. C’est la preuve de son succès puisqu’en 1978, pour la première course, 38 bateaux prenaient le départ.

D’autres chiffres livrés par Sporsora autour de cette édition 2022. Le record de participations est détenu par Francis Joyon avec 7 départs. La course s’internationalise de plus en plus puisque, au total 14 nationalités sont représentées (France, Italie, Suisse, Chine, Nouvelle-Zélande…) dont 20% de skippers étrangers. 5% de femmes sont engagées dans la traversée, espérant suivre l’exemple de Florence Arthaud, vainqueur en 1990. Plus de 203 000 fans suivent l’épreuve sur les réseaux sociaux et ils étaient 1,35 million de visiteurs à se rendre sur le village départ pour l’édition de 2018. Le budget est à la hausse : passant de 7,5 à 8 millions d’euros en 2018 à 10,5 / 11 millions d’euros en 2022. Les collectivités participent à hauteur de 4 millions d’euros (37,5%), 3 millions d’euros pour le sponsoring et les marques (29%) et les inscriptions représentent 22,5%.

© Sporsora

« Outre la Région Guadeloupe, on retrouve parmi les « namers » dans les différentes classes, des annonceurs de tous horizons – banques, assurances, agroalimentaires, conseil ou industrie – que cela soit dans un objectif de gain de notoriété, de storytelling lié au dépassement de soi et l’aventure ou pour soutenir des enjeux RSE. Cette transatlantique légendaire est également une plateforme de sensibilisation à la protection de l’Océan à l’image du partenariat avec l’ONG, Surfrider Foundation Europe» précise Magali TEZENAS DU MONTCEL, Directrice Générale SPORSORA.

Les enfants pourront suivre la course

Arnaud Boissières prendra le départ de sa 4e Route du Rhum, mais il s’agira de sa première transatlantique en solitaire à bord de son nouvel Imoca La Mie Câline. Et tous les enfants de 6 ans à 10 ans et les enseignants abonnés au journal « Le Petit Quotidien » pourront suivre sa course grâce à un kit pédagogique. Si ce kit permet donc d’accompagner le skipper dans son aventure, il permet aussi la découverte du monde de la voile en général. En effet, les enseignants recevront une fiche pédagogique « Du bateau au tableau » pour aborder des notions au programme via cette compétition (géographie, cycle de l’eau, météo, faune et flore marines, protection de l’environnement…). https://www.lamiecaline.com/route-du-rhum/

Les enfants, eux, se verront offrir une maquette du monocoque La Mie Câline et un poster d’Arnaud Boissières. Enfin, chaque abonné recevra une enveloppe concours, à retourner avec son dessin du bateau pour remporter une visite d’Arnaud Boissières dans sa salle de classe. La Route du Rhum est ainsi l’occasion de faire découvrir aux jeunes enfants, de manière ludique et pédagogique, l’univers de la course au large, les océans, et tous les enjeux de protection de l’environnement.

Quant aux « grands enfants », qu’ils soient voileux ou geeks, ils pourront jouer et défier les skippers professionnels grâce à Virtua Regatta.

Que ce soit sur les pontons de Saint-Malo ou de Pointe-à-Pitre, devant votre télévision lors des JT de 20h ou sur votre ordinateur, il sera difficile pendant les 2 prochaoines semaines, d’échapper à cette course devenue mythique. Arrivée probable pour le plus rapide : le 13 novembre !

Marie-Eve Wilson-Jamin

Lire aussi : Le sport est une activité familiale !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × 3 =