Par Jean SALWA

Tribune. Le capitalisme est appelé à se réinventer pour devenir un moyen de redistribution des richesses issue du concept de CiiB/ Love Money

Depuis la fermeture des bourses régionales (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, et Toulouse), la France et les PME ont perdu un moyen de collecte de fonds propres auprès de l’épargne locale des ménages.

Il est regrettable que les Français ne se soient même pas aperçus de la naissance dans les années 80 d’une amorce de capitalisme populaire dont l’esprit à totalement disparu 30 ans plus tard.

En effet un actionnariat populaire s’était développé à partir de 1983 avec la création d’un Second Marché boursier destiné aux petites entreprises régionales.

Il y avait en France, 2,5 millions d’actionnaires en 1980 ; ils sont passés à 9,6 millions d’actionnaires en 1990.

En 2019 ce chiffre est retombé à 4 millions qui ne se soucient aucunement de la situation des PME locales ou régionales malgré l’impact négatif sur le chômage

Ces 6 millions d’épargnants investissaient en moyenne 2000 €, soit 12 milliards par an jusqu’en 1990. La disparition de cette épargne, investissant dans des entreprises régionales, représente sur 30 ans un montant d’environ 360 milliards d’€ ; cela a eu un impact négatif évident sur la croissance de notre économie et nos emplois face à la mondialisation.

Pour remplacer les bourses de proximité, le CiiB (cabinet fondé par des syndicalistes du personnel de la bourse de Paris) a l’ambition d’apporter son expérience des années 80 pour faire revenir à grande échelle l’actionnariat populaire en France ; il a créé un concept de MicroBourses digitales individuelles pour permettre aux PME de s’adresser en direct, sans intermédiaire, à l’épargne locale.

 Cet outil, issu des bourses régionales, a réellement démarré en 2020 après 30 ans d’expérimentations. Il permet à nouveau aux PME de s’adresser à l’épargne des ménages et de recréer un actionnariat populaire local pour partager bénéfices et risques des entreprises mais aussi des épargnants.

Je vous invite à le découvrir sur nos six sites :

Pour plus d’informations :  jeansalwa@ciib.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

15 + dix =