Stéphane Ngo, CEO chez Wats

Par Stéphane Ngo, CEO chez Wats

Tribune. Plus que jamais, l’accès aux investisseurs est en forte accélération. Dans ce contexte, depuis près de douze mois, les levées de fonds se multiplient dans tous les secteurs d’activités et particulièrement dans le digital. Une autre évolution notable est le montant des levées réalisées et notamment celles effectuées en amorçage et en série A.

Dans ce contexte, nombre d’entrepreneurs se tournent vers cette option dès le départ pour lancer à grande échelle leur projet.  Mais est-ce vraiment nécessaire et doit-on absolument lever des fonds dès sa création ? La question mérite d’être mûrement réfléchie, car céder à la tentation de l’effet de mode n’est pas nécessairement toujours la bonne décision.

Se concentrer sur l’équipe

Une des priorités est de mettre en place une équipe qui saura porter le projet et l’accompagner dans sa croissance en réalisant les bons choix. Une équipe constituée de C Level aura ainsi plus de facilités à prendre les bonnes options, à structurer l’entreprise, à définir un business model pertinent et, par la suite, lorsque l’activité sera lancée, à éventuellement présenter le projet à des investisseurs pour lever des fonds conséquents au bon moment.

Ne pas diluer rapidement ses parts

Sur ce point, précisons qu’opter dès le démarrage pour une levée de fonds revient souvent à brader son capital et à sous-valoriser son projet. En effet, si accéder rapidement à des fonds dès sa création peut avoir des effets positifs pour le marketing par exemple, cela revient souvent à perdre une grande partie de son autonomie et de son capital alors que le modèle commercial n’est pas encore éprouvé et que l’offre n’a pas encore tenu toutes ses promesses. Au final, l’entrepreneur peut réellement brader un futur succès.

Valider son offre et son modèle

Avant de présenter son projet à un investisseur, mieux vaut d’abord avoir fait ses premiers pas, gagné ses premiers contrats et adapté sa stratégie. Il sera alors plus aisé de présenter un projet abouti et des retours probants et réellement valorisables. En ce sens, il est important de bien comprendre que l’argent levé doit permettre à l’entreprise de se développer et grossir plus rapidement et non à démarrer un projet. Ainsi, que ce soit pour l’entrepreneur ou pour l’investisseur, les perspectives de réussite seront alors plus importantes.

Ces quelques points mettent clairement en avant pourquoi il n’est pas indispensable de lever directement des fonds après avoir créé sa startup. Attention donc à ne pas lever de l’argent à n’importe quel moment et à le faire pour répondre à des besoins de croissance. Éprouver son modèle, constituer une équipe et affiner son positionnement sont les priorités qui doivent occuper les entrepreneurs en phase de lancement d’activité.

Par Stéphane Ngo, CEO chez Wats

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

cinq × quatre =