Accueil > Tristan Lecomte (Pur Projet) est devenu le héraut de l’insetting

Tristan Lecomte (Pur Projet) est devenu le héraut de l'insetting

Entreprendre.fr

Fondateur d'Alter Eco, Tristan Lecomte, diplômé d’HEC, a connu dès le démarrage une succession d’échecs commerciaux, qui l'ont poussé in fine à revendre la PME. Mais l'entrepreneur a très vite rebondi en lançant Pur Projet et en misant sur l'insetting.

 

C’est l’une des entreprises pionnières du commerce équitable. Alter Eco est née en 1998 d’une belle idée : importer en France des produits issus de coopératives et producteurs du bout du monde pour alimenter une chaîne de solidarité et d’entraide.

 

« Nous avons ouvert deux boutiques à Paris, mais les ventes ne suivaient pas », se souvient-il. Jusqu’au jour où ses tablettes de chocolat Alter Eco investissent les rayons des supermarchés. La marque se fait connaître et séduit les adeptes de la nourriture bio et équitable.

 

Hélas, Alter Eco pâtit, comme beaucoup de PME, de conditions commerciales draconiennes imposées par la grande distribution. « L’entreprise n’était pas rentable, si bien qu’en 2014, les actionnaires ont décidé de céder l’activité à Bjorg ». Alter Eco réalise alors 30 M€ de CA. « L’idée était bonne, mais le modèle économique complexe ».

 

L'insetting comme moteur

Pour autant, l’entrepreneur se relève vite en s’investissant dans Pur Projet. Retenant l’expérience d’Alter Eco, il construit cette fois un modèle économique rentable : « Plutôt que de créer une entreprise pour vendre des produits issus du commerce équitable, Pur Projet travaille avec les sociétés à améliorer leurs écosystèmes. »

 

Au cœur de ce projet : l’insetting, qui vise à renforcer la compétitivité d’une entreprise en régénérant et préservant les ressources dont ses activités dépendent. Tristan Lecomte s’appuie notamment sur une nouvelle pratique agricole qui commence à faire ses preuves : l’agroforesterie. Le principe ? Des plantations massives d’arbres autour des cultures locales pour restaurer la fertilité des sols, garantir la qualité de l’eau (par les racines des arbres) et atténuer les effets du changement climatique grâce aux puits de carbone produits.

 

Une belle idée qui a déjà séduit plus d’une centaine d’entreprises, dont beaucoup de multinationales comme Nespresso, L’Oréal et Unilever. Tristan Lecomte travaille ainsi avec plus de 150.000 planteurs dans 30 pays du Sud, et est à l’origine de la plantation de 10 millions d’arbres. « Notre PME réalise 10 M€ de chiffre d’affaires et, surtout, elle est rentable », se félicite-t-il.

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :