Brèves & Scoops

Wijet lance deux bases en Europe : Bruxelles et Luxembourg Wijet, première compagnie de taxi-jet poursuit son développement hors de France. Après l’établissement de ses bases françaises (Paris, Lyon, Bordeaux, Cannes), la compagnie française base un avion à l’aéroport de Bruxelles Sud-Charleroi et à Luxembourg. Lundi, la compagnie ouvrait sa base de Bruxelles-Sud Charleroi. Deux jours plus tard, ce fut celle du Luxembourg. Pour l’une et pour l’autre, un avion est basé sur place permettant des vols quasi immédiats au tarif le plus compétitif. Forte de son partenariat avec Air France (un service de bord à bord est mis en place en correspondance européenne des clients de la Première depuis cet été), la compagnie française de taxi-jet poursuit son développement en lançant de nouvelles bases au travers l'Europe. La clientèle d'affaire et de loisir peut ainsi bénéficier de son tarif fixe ultra compétitif de 2400 euros l'heure de vol. L’avion peut accueillir 4 personnes et dessert 1200 aéroports en Europe. Avec le développement de ses bases, Wijet ambitionne de devenir le leader européen du taxi-jet. La société vient d'acquérir un 5ème avion et projette d'en acquérir deux autres d'ici la fin 2016. Rentable depuis l'été 2013, ses dirigeants s'emploient à maintenir le cap des 40 % de croissance annuelle grâce à la pertinence de son business model (exploitation d'un seul type d'avion, prix fixe, accessibilité de l'offre grâce à une plateforme de réservation en ligne unique en son genre dans l'aviation privée). Une offre révolutionnaire : une compagnie, un avion, un prix… L’utilisation de jets privés est synonyme d’élitisme et de coûts exorbitants. Même en temps de crise, ce service demeure incontournable pour les exigences d’une clientèle qui désire voyager rapidement. L’arrivée d’une nouvelle génération de jets plus légers et moins coûteux a inspiré le concept de Wijet. Un tarif exceptionnellement bas comprenant la mise à disposition d’avions neufs de dernière génération avec équipage et taxes d’aéroports incluses. A 2400 € l’heure de vol, Wijet révolutionne les données de l’aviation d’affaire en proposant de prendre un jet avec la même simplicité qu’un taxi. Une offre plus claire, plus réactive et surtout plus compétitive qui réduit les distances entre les villes européennes et élargit les opportunités pour une clientèle d’affaire et de loisirs. Sur internet ou sur Smartphone, ce tarif exceptionnellement bas (sans frais supplémentaires) s’accompagne de services et de prestations du meilleur niveau. Avec 1200 aéroports desservis contre 300 pour une compagnie classique, Wijet emmène ses clients au plus près de leur destination finale en réduisant les coûts annexes. Fini les complications tarifaires, les formalités d’enregistrement, les transits, les pertes de temps, place à un service de qualité faisant rimer efficacité et sécurité.


Statut Etudiant-Entrepreneur : les Moineaux réagissent Alors que le gouvernement vient de mettre en place un statut étudiant-­‐entrepreneur pour la rentrée 2014, Benjamin Suchar, entrepreneur (fondateur de Yoopies.fr) et membre fondateur des Moineaux (mouvement dédié à la parole des jeunes entrepreneurs), salue l’avancée symbolique de cette mesure mais fait part de ses doutes quant à la réelle efficacité de cette mesure. Il y a près d’un an, nous avions en tant que très jeunes entrepreneurs (les moineaux) souligné l’importance d’un dispositif spécifique pour la création d’entreprises en tant qu’étudiant. Nous nous étions félicités lors des assises de l’entrepreneuriat que cet appel ait été entendu par la Ministre des PME et de l’Economie Numérique et par le Président de la République. Cependant, la création à la rentrée scolaire d’un nouveau statut d’ « étudiant entrepreneur », annoncé par la Ministre de l’Enseignement Supérieur, Geneviève Fioraso, laisse selon nous un sentiment d’inachevé Si nous saluons le premier pas symbolique que représentent ces mesures (pôles étudiants pour l’innovation, nouveau diplôme universitaire, prise en compte de l’entrepreneuriat dans les crédits ECTS), nous regrettons le manque d’avancées concrètes. Prêt Etudiant, « Visa Entrepreneur » et véritable prise en compte d’un statut spécifique : ces mesures qui avaient pourtant été annoncées lors des Assises de l’Entrepreneuriat sont absentes du statut. Si le statut permet désormais aux étudiants-­‐entrepreneurs de conserver leurs avantages sociaux trois ans après la fin de leurs études, et donc de légitimer une situation qui existait déjà de fait (beaucoup d'étudiants-­‐entrepreneurs s'inscrivaient à l'université pour conserver leurs avantages, sans pour autant y suivre des cours), il ne répond pas à la problématique principale rencontrée par les entrepreneurs, à savoir le cumul des cotisations. Le statut étudiant-­‐ entrepreneur ne remet en effet pas en cause l'obligation de cotiser à la fois pour la sécurité sociale étudiante et pour l’URSSAF, avec des cotisations pouvant aller jusqu'à 2 000 euros, sans même encore réaliser 1 euro de chiffre d'affaires. D’autre part, des dispositifs existants, comme l’ACCRE qui permet l’exonération des charges sociales pour le créateur pendant la première année ne sont pas intégrés au dispositif. Il y a donc un empilement de mesurettes plutôt qu’un vrai statut juridique.


DEVRED 1902 POURSUIT SON EXPANSION A L’INTERNATIONAL AVEC L’OUVERTURE D’UN MAGASIN EN POLOGNE Devred 1902, leader français de la mode homme, ouvre en cette rentrée 2014 son premier magasin dans le centre commercial Wola Park à Varsovie. Le nouveau point de vente présente l’ensemble de la collection de la marque, pour séduire un marché de l’Europe de l’Est en pleine expansion. La croissance soutenue de l’économie polonaise (+3% en 2014) se conjugue en effet à un intérêt croissant pour la mode masculine, française en particulier. Fort de ses 290 points de vente en France, et de ses résultats solides (le chiffre d’affaires a progressé en 2013 de 8% à 215M€), Devred 1902 a entamé son développement à l’étranger en 2012, d’abord au Luxembourg, puis au Maroc. Cette nouvelle ouverture en Pologne marque une accélération de son internationalisation. « Notre concept de mode urbaine, accessible, associant modernité et héritage, correspond bien aux attentes des hommes modernes et actifs, en France et ailleurs » rappelle Philippe Barbry, PDG de la marque. L’offre Devred 1902, fondée sur le « mix and match » (des pièces pouvant se combiner pour permettre à chacun de se construire le style personnel et élégant qui lui ressemble) répond en effet à une aspiration sociétale, celle d’hommes désireux de prendre en main leur style. Devred 1902 prépare de nouvelles ouvertures, ailleurs dans le monde, et compte ouvrir 30 nouveaux magasins par an, dont 10 à l’international. «


Toutes les brèves...

Entreprendre TV

Contactez nous

Lafont Presse
53 rue du Chemin Vert
92100 Boulogne-Billancourt
Tél : 01.46.10.21.21
Fax : 01.46.10.21.22

contact@lafontpresse.fr

Entreprendre.fr, un site dynamique qui traitera de l'actualité économique. Une actualité intense et vive, qu'il est parfois difficile à suivre. Les analyses et les dossiers publiés ont pour objectif de décomplexifier les informations liées à la sphère économique. En parallèle de cette actualité, vous pourrez trouver tous les renseignements nécessaires pour entreprendre: Démarches à opérer pour monter son entreprise, créer une activité rentable sur internet, faire des affaires à l'étranger... Nos dossiers et nos analyses vous révèleront tout ce dont vous avez besoin pour aller au bout de vos projets.

© Copyright 2014 Entreprendre

Conception bywebside.com