Brèves & Scoops

Henri Le Roux / la 3ème boutique Paris VIIe En 1977, à Quiberon, Henri Le Roux se fait une spécialité de glaces et de chocolats. Henri est un chercheur, un créateur passionné. Il veut trouver cette confiserie inédite, ce produit phare qui le fera connaître. Henri met le doigt dessus et l’évidence s’impose : « Nous sommes en Bretagne, nous avons le beurre salé, voyons ce qu’on peut faire… ». Voilà la naissance du C.B.S.®, fameux caramel au beurre salé. Personne, jamais, n’y avait pensé… À ce jour, le C.B.S.® et les chocolats Henri Le Roux voyagent jusqu’au Japon, avec 3 corners à Tokyo et 1 corner à Osaka. Mais ce n’est qu’en décembre 2011 que la première boutique Henri Le Roux voit le jour à Paris dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, où se retrouvent les meilleurs chocolatiers du monde. Un vif succès. En 2012, la Maison ouvre son deuxième point de vente rive gauche - 24, rue des Martyrs (Paris IXe) - dans l’une des rues les plus gourmandes de Paris. Fin 2014, Makoto Ishii, Directeur général de la Maison Henri Le Roux, s’apprête à ouvrir la troisième boutique Henri Le Roux à Paris, au pied de la Tour Eiffel. Cet espace de vente est le fruit de la première collaboration en France de Kengo Kuma, architecte japonais de renommée internationale, et de Shuhei Hasado, artiste-maçon japonais. « J’ai demandé à Kengo Kuma de puiser son inspiration dans l’évocation de la nature bretonne, terroir d’origine de la marque : côtes sauvages, plages de sable fin, bois flotté et échoué sur les côtes, mégalithes, etc. Quant à Shuhei Hasado, nous lui avons envoyé un échantillon de sable fin de la plage de Quiberon à Tokyo afin qu’il s’en inspire pour travailler les murs et le sol », précise Makoto Ishii. Dans ce nouvel espace d’environ 40m2, le plafond sera réalisé en bois flotté, le sol et les murs seront décorés de sable. Les éclairages ont été pensés par l’italien Mario Nanni qui a déjà collaboré avec l’architecte dans le passé. « Par rapport aux deux premiers espaces, très graphiques avec leurs lignes droites, cette nouvelle boutique parisienne sera très organique, plus proche de la nature. »


Drone RC fait le pari de l'innovation « made in France » ! Pour contrecarrer la concurrence venue d’Asie, la société nancéienne Drone RC développe désormais intégralement son propre drone. Après avoir conçu un châssis carbone pliable pour faciliter le transport de l’appareil lors des missions sur le terrain, Drone RC vient de finaliser un train escamotable et planche désormais sur une nacelle 3 axes entièrement conçue sur ordinateur. Pour Charles Maulion, directeur technique de Drone RC « Peu de fabricants combinent innovation technologique et légèreté tout en préservant un maximum de rigidité dans les structures. Un drone léger est un drone plus endurant, qui a moins d’inertie et qui peut embarquer une charge utilise plus lourde». Drone RC projette bientôt d’équiper son drone avec un parachute de secours à déclenchement automatique et des variateurs de dernière génération qui permettront d’économiser jusqu’à 10% d’autonomie ! Drone RC vient également de finaliser avec un fabricant la conception d’hélices carbone avec un profil permettant d’améliorer sensiblement le rendement des moteurs et donc de réduire la consommation électrique du drone. Un vrai défi sur ce genre d’engin ! Côté centrale inertielle (autopilot), Drone RC s’appuie toujours sur le leader du marché (DJI) mais n’exclut pas de migrer vers une autre solution prochainement, lui permettant ainsi de développer ses propres couches logicielles et algorithmiques. Pour Florent MARANDON, président, cette stratégie doit conduire l’entreprise à proposer un produit haut de gamme avec des ajustements sur mesure pour le client final tout en positionnant l’offre tarifaire de manière cohérente par rapport aux produits concurrents. Il n’est cependant pas question pour lui d’investir massivement en recrutements pour tout réinventer d’autant que les technologies évoluent à toute vitesse. « Notre R&D doit être ciblée, productive et avoir un retour sur investissement rapide » confie Florent MARANDON. Drone RC nourrit malgré tout de grandes ambitions en développant sa filiale Drone Technologies, une structure entièrement vouée à l’innovation dans laquelle un projet de drone à voilure fixe de longue endurance et dédié à la surveillance est en cours d’élaboration. Ce projet a nécessité plus de 4 ans de recherches et de tests sur différents modèles et devrait déboucher sur un prototype dévoilable au printemps 2015. Photo


SYNTHES'3D - Rachat du studio digital APIX Un an après l’acquisition du studio angevin L’IMAGERIE 3D, SYNTHES’3D poursuit sa stratégie de croissance externe en rachetant l’agence digitale APIX. Aix-en-Provence, le 16 octobre 2014 – Le groupe SYNTHES’3D vient d’acquérir le studio digital APIX, basé à Brest et à Rennes. Cette société, créée en 2006 par Mme Léna et M. Stéphane Urvoy, se compose de 4 collaborateurs et propose des solutions de communication digitale et de webmarketing (création, conseil, formations) à des entreprises issues du secteur industriel et aux collectivités locales. Cette société, qui a réalisé un chiffre d’affaires 2013 de 213 K€, est reconnue pour la qualité de ses services et son professionnalisme qui lui ont permis de fidéliser une clientèle variée. Cette nouvelle acquisition permet à SYNTHES’3D de renforcer sa présence dans l’hexagone en développant son offre en Bretagne où le groupe est peu présent aujourd’hui. Fidèle à ses valeurs, SYNTHES’3D compte s’appuyer sur l’expérience et le savoir-faire de l’équipe d’APIX pour offrir à ses clients un niveau d’expertise toujours plus élevé et continuer à développer cet établissement. Vivien Poujade, Président de SYNTHES’3D est heureux d’accueillir de nouveaux collaborateurs au sein du groupe : « Nous sommes vraiment ravis de cette nouvelle acquisition qui fait arriver dans notre équipe de nouveaux talents ainsi que de nouvelles références clients comme la DCNS, Tuffigo-Rapidex, SDMO industries. » Stéphane Urvoy, l’actuel Directeur de production de l’agence APIX déclare : « Je me réjouis de cette reprise par le groupe SYNTHES'3D qui va permettre à la société de poursuivre sa croissance et de renforcer son implantation locale. Je crois personnellement en ce projet porté par Vivien Poujade et j’ai décidé de rejoindre le groupe pour participer avec tout mon enthousiasme à cette nouvelle aventure. » Au niveau national, cette opération s’inscrit pour le groupe SYNTHES’3D dans une dynamique active de développement, avec une croissance organique régulière et une poursuite de la croissance externe suite notamment à l’acquisition déjà réalisée l’année dernière du studio angevin L’IMAGERIE 3D. Elle permet à SYNTHES’3D de consolider son maillage territorial et de poursuivre sa croissance forte ainsi que sa conquête de parts de marché.


Toutes les brèves...

Entreprendre TV

Contactez nous

Lafont Presse
53 rue du Chemin Vert
92100 Boulogne-Billancourt
Tél : 01.46.10.21.21
Fax : 01.46.10.21.22

contact@lafontpresse.fr

Entreprendre.fr, un site dynamique qui traitera de l'actualité économique. Une actualité intense et vive, qu'il est parfois difficile à suivre. Les analyses et les dossiers publiés ont pour objectif de décomplexifier les informations liées à la sphère économique. En parallèle de cette actualité, vous pourrez trouver tous les renseignements nécessaires pour entreprendre: Démarches à opérer pour monter son entreprise, créer une activité rentable sur internet, faire des affaires à l'étranger... Nos dossiers et nos analyses vous révèleront tout ce dont vous avez besoin pour aller au bout de vos projets.

© Copyright 2014 Entreprendre

Conception bywebside.com