Accueil > Le 4 Casino de Jean-Charles Naouri, l'épicerie connectée de demain selon Casino

Le 4 Casino de Jean-Charles Naouri, l'épicerie connectée de demain selon Casino

Entreprendre.fr

Face aux nouveaux usages de consommation nés de la révolution numérique, les entreprises du secteur de la distribution doivent se réinventer et proposer des concepts ambitieux et forts pour répondre, et même anticiper, les besoins des consommateurs. Engagé de longue date dans le développement de services phygitaux, c’est dans la continuation de cette stratégie que le groupe Casino, présidé par Jean-Charles Naouri, lance le 4 Casino, un concept-store installé à deux pas des Champs-Elysées et destiné à un public jeune et connecté.

Le « phygital », ou le mariage heureux du digital et de l’expérience physique, s’inscrit comme une tendance lourde de notre société. Une tendance initiée par les géants du Web américain, qui à l’image d’Amazon, sont de plus en plus attirés par l’ensemble des possibles d’une articulation sans cesse réinventée entre connexion numérique et réalité physique.

 

Cette tendance s’inscrit dans une évolution de la distribution et du retail, bien décrite par Jean-Charles Naouri dans une tribune récente pour LSA : « L’hypermarché, concept innovant à partir des années 60, voit sa part de marché s’effriter au profit des formats plus différenciés que sont la proximité, le discount, l’e-commerce, ou les formats plus qualitatifs, qui portent plus haut tel ou tel des attributs (choix, prix, commodité d’achat, plaisir d’achat) sur lequel l’hypermarché est devenu « trop moyennisant » pour les consommateurs éduqués que sont nos concitoyens ».

 

En France, c’est le groupe Casino de Jean-Charles Naouri qui, 20 ans après avoir misé sur la pépite du e-commerce français Cdiscount, s’est tourné le premier résolument vers la révolution phygitale en ouvrant la semaine dernière son « Le 4 Casino », une épicerie connectée et largement automatisée, doublée d’un véritable espace de vie branché avec une cave à vin, de l’épicerie fine et des espaces de restauration avec par exemple un bar à croque-monsieur.

 

« L’objectif est de proposer le meilleur des deux mondes entre le physique et le digital »

 

De quoi séduire un public jeune et dynamique pour faire de l’espace de vente et d’épicerie un lieu de rencontre et de convivialité. Avec 400m2 répartis sur trois niveaux au 4 avenue Franklin Roosevelt, Le 4 Casino vise les jeunes professionnels dynamiques qui pourraient être tentés par cette approche glamour et cool des courses, mais aussi les habitants et les touristes du quartier des Champs-Elysées.

 

« Le projet s’inscrit dans la digitalisation progressive de nos points de vente et d’omnicanalité qui a commencé par les points de retraits Cdiscount, le drive et l’application Casino Max. L’objectif est de proposer le meilleur des deux mondes entre le physique et le digital », selon le directeur de la transformation digitale du groupe Casino, Cyril Bourgois.

 

Car Le 4 Casino allie, dans une atmosphère haut de gamme et qualitative, à la fois des espaces d’épicerie et de restauration, mais également un espace de coworking et un showroom de Cdiscount, la filiale e-commerce du groupe Casino, mettant particulièrement l’accent sur les aspects décoration et ameublement.

 

Ouverture 24/24 et 7/7 pour les clients équipés de l’application mobile Casino Max

 

Autre innovation de taille du 4 Casino, son ouverture 24/24 et 7/7 pour les clients équipés de l’application mobile Casino Max, qui leur permet de rentrer dans le magasin à toute heure du jour et de la nuit, et de scanner avec leur téléphone portable les produits qu’ils souhaitent acheter, avant de les régler également directement depuis leur application. Une nouvelle façon de concevoir les courses et le rapport à son supermarché, qui est en soit assez révolutionnaire.

 

Chaque jour, jusqu’à minuit, le magasin fonctionne avec des employés et des conseillers clients physiques, avant de devenir 100 % digital pendant la nuit. Une agilité ancrée dans l’air du temps et totalement assumé par M. Bourgois, pour qui le 4 Casino « essaie d’apporter au sein du magasin le meilleur de l’expérience Internet tout en continuant à s’appuyer sur ce qui fait le succès du physique, comme le fait d’avoir des conseils des vendeurs, de bénéficier de la préparation de snacks, de prendre un verre… »

 

Une approche dans la ligne de la vision de Jean-Charles Naouri : « Il est également certain qu’il n’y aura pas d’un côté les magasins et de l’autre le digital. Le client demandera le meilleur des deux mondes et un entrelacs poussé aussi loin que possible où chacun trouve sa force dans l’autre. C’est la nouvelle frontière du commerce d’aujourd’hui à franchir. »

NOTRE KIOSQUE
En ce moment
A lire aussi
RECEVEZ
NOS DERNIERS
ARTICLES EN DIRECT
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE DES ENTREPRENEURS :