Yubo, l’application française fait sensation avec ses 40 millions d’abonnés dont 50 % aux États-Unis et 5 % en France. L’application qui cible la Génération Z, soit les 13-25 ans, a levé 40 millions de fonds pour son développement.

Yubo, la « plateforme sociale de la génération Z » fait fureur. Son mode économique repose sur un système d’abonnement, et non, comme sur les autres réseaux sociaux, sur la publicité. L’abonnement permet simplement de débloquer des ressources et d’augmenter ainsi sa visibilité. Pour cela, la startup française a réussi à lever 40 millions d’euros supplémentaires auprès de ses investisseurs tels que Idinvest, Iris Capital, Alven et Sweet Capital.

Ce budget a permis à Yubo de mettre en place des filtres via le partenariat avec Snapchat, un autre réseau social, et de proposer des vidéos en direct avec d’autres utilisateurs, grâce à une collaboration avec youtube.    

La nouvelle levée de fonds va, par ailleurs, permettre d’augmenter la sécurité en installant un système de vérification de l’âge et la mise en place d’une ligne d’écoute, un souhait des dirigeants.

Déjà bien implanté dans les pays anglo-saxons, Yubo va se développer en Asie du Sud-Est, au Japon, à Taïwan et en Corée du Sud. 

Yubo, un concept inédit

Crée en 2015 par Sacha Lazimi, Jérémie Aoute et Arthur Patora, elle a pour but de faciliter la communication entre les utilisateurs. L’idée est simple mais unique sur les réseaux sociaux, vous pouvez ainsi créer un espace de discussion, avec des vidéos « live » et donnent aux autres utilisateurs la possibilité d’interagir en toute sécurité, via l’audio, la vidéo ou le chat.

Malgré une forte implantation impression aux États-Unis, l’entreprise française a vu ses chiffres grimper durant les confinements. En France le nombre d’utilisateurs actifs a triplé et le temps passé par les membres de l’application dans les groupes de discussion a été multiplié par 6.

En 2020, les diffusions en direct ont progressé de 400 % avec plus de 100 000 directs par jour. Le chiffre d’affaires 2020 s’élève à 20 millions d’euros, soit une augmentation de 100 % par rapport à 2019. L’ambition de Sacha Lazimi et ses cofondateurs est grande : les associés comptent multiplier par 10 ses effectifs dans le monde entier. L’entreprise va, par ailleurs, ouvrir des bureaux à New York, afin de soutenir sa principale base d’utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

neuf − cinq =