Leader mondial des technologies de mobilité partagée créé en 2006 (plus de 4 500 véhicules partagés), Vulog a annoncé une levée de fonds de 17,5 millions d’euros (ETF Partners, BPI France) pour lui permettre d’accélérer son développement international, conserver son avance technologique et renforcer son leadership sur un marché de la voiture en libre-service en pleine effervescence.

Un investisseur japonais est même rentré au capital de l’entreprise. « Nous ne voulions pas de fonds corporate français », a expliqué le CEO de Vulog Grégory Ducongé, qui entend ainsi pouvoir positionner librement son système dans des automobiles de différentes marques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici